Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France : la politique familiale à l'heure des économies

En savoir plus

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Instituer l'Etat de droit en Chine"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Guerre pour un barrage en Colombie et la sanglante chasse aux dauphins des Îles Feroé

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Turquie : quelle stratégie face à l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

SUR LE NET

Hong Kong : les manifestants soutenus à l'étranger

En savoir plus

  • Foot américain : un joueur musulman sanctionné pour une prière

    En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Les musées français les plus visités bientôt ouverts sept jours sur sept

    En savoir plus

  • Budget 2015 : la baisse des dépenses à pas feutrés

    En savoir plus

  • Rentrée des classes meurtrière à Donetsk

    En savoir plus

  • Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

    En savoir plus

  • En images : Hong Kong sous haute tension pour la fête nationale chinoise

    En savoir plus

  • Commission européenne : un oral difficile pour certains candidats

    En savoir plus

  • Ebola : le premier cas hors d’Afrique localisé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Ligue des champions : "On a montré que Paris peut être une grande équipe"

    En savoir plus

  • Londres a mené ses premières frappes aériennes contre l’EI en Irak

    En savoir plus

  • Des ravisseurs d'Hervé Gourdel, assassiné en Algérie, ont été identifiés

    En savoir plus

  • Barack Obama salue un accord de sécurité "historique" avec Kaboul

    En savoir plus

  • Ebola : l'expérience "désespérée" d'un médecin libérien

    En savoir plus

EUROPE

Réunis à Paris, Merkel et Sarkozy scellent l'amitié franco-allemande

Vidéo par France 2

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 11/11/2009

C'est aux côtés de la chancelière allemande que le chef de l'État français a présidé les cérémonies du 11-Novembre organisées au pied de l'Arc de Triomphe. Une première dans l'histoire de l'amitié franco-allemande.


Cette année, les cérémonies françaises du 11-Novembre ont été placées sous le signe de l’amitié franco-allemande. Deux jours après avoir été reçu à Berlin par Angela Merkel, le chef de l’Etat français, Nicolas Sarkozy, a accueilli à Paris la chancelière allemande pour célébrer l’armistice de 1918.

C’est la première fois qu’un chef de gouvernement allemand participe aux côtés d’un président français à la commémoration de l’armistice de la Première Guerre mondiale (1914-1918), qui marqua la défaite de l'armée allemande.

Après la mort, l'an dernier, du dernier vétéran français de la Grande Guerre, Lazare Ponticelli, Nicolas Sarkozy avait en effet souhaité faire du 11 novembre 2009 "une journée de réconciliation franco-allemande, pour bâtir un avenir partagé".

Le numéro un français a accueilli Angela Merkel, ce mercredi en milieu de matinée, au palais de l'Elysée d'où ils ont gagné l’Arc de Triomphe, en haut de l’avenue des Champs-Elysées, pour une cérémonie sous les drapeaux français et allemands. Au milieu d'un détachement de la brigade franco-allemande, ils ont ensuite conjointement rallumé la flamme du tombeau du soldat inconnu, ‘’un geste exceptionnel d’amitié dont chaque Français mesure la portée’’, selon Nicolas Sarkozy.

Dans la langue de Molière

"Nous partageons les mêmes valeurs, la même ambition pour l'Europe, la même monnaie, dès lors il est naturel que s'organise l'association de plus en plus étroite de nos politiques", a déclaré le chef de l'Etat français lors de son allocution.

Un enthousiasme partagé par Angela Merkel, qui a conclu son discours en lançant, dans la langue de Molière, un vibrant ‘’Vive la France, vive l’Allemagne, vive l’amitié franco-allemande’’. La chancelière allemande, visiblement émue, a invité Paris et Berlin à ‘’relever de nouveaux défis’’ au nom de cette ‘’réconciliation’’.

La dernière image forte de la réconciliation franco-allemande datait du 22 septembre 1984, quand le chancelier Helmut Kohl avait donné la main au président François Mitterrand devant l'ossuaire de Douaumont, bâti en hommage aux morts de la bataille de Verdun.

Quatorze années plus tard, en 1998, Jacques Chirac avait convié le chancelier Gerhard Shröder aux cérémonies à Paris. Mais, à l’époque, le chef du gouvernement allemand avait décliné l’invitation.

Première publication : 11/11/2009

COMMENTAIRE(S)