Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le gouvernement israélien utilise la mort de James Foley pour sa communication

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

  • Ebola : la Côte d'Ivoire ferme ses frontières avec la Guinée et le Liberia

    En savoir plus

  • La Libye renonce à accueillir la Coupe d'Afrique des nations en 2017

    En savoir plus

  • Montebourg : la France "ne peut plus se laisser faire" face à l'Allemagne

    En savoir plus

  • Vidéo : destruction de la maison d'un membre du Hamas à Hébron

    En savoir plus

  • Trafic aérien interdit au-dessus du volcan Bardarbunga

    En savoir plus

  • À Kiev, Angela Merkel défend "l'intégrité territoriale" de l'Ukraine

    En savoir plus

  • RD Congo : les victimes du "colonel 106" racontent leur calvaire

    En savoir plus

  • Les deux nouveaux satellites Galileo placés sur la mauvaise orbite

    En savoir plus

  • Le Hamas signe la demande d’adhésion palestinienne à la CPI

    En savoir plus

  • 2e division blindée : "Nous étions des frères"

    En savoir plus

  • Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

    En savoir plus

  • Attentat-suicide meurtrier contre le QG des renseignements à Bagdad

    En savoir plus

  • Gaza : intensification des frappes après la mort d’un enfant israélien

    En savoir plus

  • Meurtre de James Foley : Washington n'exclut pas de frapper l'EI en Syrie

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

Asie - pacifique

L'artisan de la victoire contre les Tigres tamouls démissionne

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/11/2009

Le général Sarath Fonseka a annoncé qu'il quittait ses fonctions de chef d'état-major de la Défense, ce jeudi. Une décision qui semble conforter l'hypothèse de sa prochaine entrée en politique dans la perspective de la présidentielle d'avril 2010.

AFP - Le général srilankais Sarath Fonseka, artisan de la victoire militaire sur la rébellion séparatiste des Tigres tamouls en mai dernier, a annoncé jeudi sa démission, donnant du crédit aux spéculations sur son éventuelle entrée en politique contre le chef de l'Etat.
  
"J'ai donné ma démission. J'ai déposé le dossier en vue de ma retraite", a-t-il dit à des journalistes dans un temple bouddhiste après avoir envoyé sa lettre de démission de chef d'état-major de la Défense au président Mahinda Rajapakse.
  
Le général Fonseka se serait opposé au président et à son frère, ministre de la Défense, sur le point de savoir qui avait été à l'origine de la défaite des Tigres tamouls.
  
M. Fonseka, 58 ans, seul général quatre étoiles du pays, est en froid avec Colombo depuis que le gouvernement l'a fait passer de chef des armées à chef de l'état-major de la Défense, un titre honorifique sans responsabilité opérationnelle.
  
Le général n'a fait aucun commentaire jeudi sur ses projets. Sa démission sera effective à partir du 1er décembre.
  
Le gouvernement avait averti récemment que les officiers souhaitant participer à la vie politique seraient sanctionnés s'ils entraient en politique tout en restant dans les rangs de l'armée.
  
Le général est considéré comme un possible adversaire de l'actuel président du Sri Lanka lors de la prochaine élection présidentielle qui devrait avoir lieu d'ici à avril 2010.
  
Colombo a proclamé à la mi-mai sa victoire militaire contre la rébellion séparatiste, mettant fin à 37 années de guerre qui ont fait de 80.000 à 100.000 morts. Le pays a par la suite été accusé de nombreuses violations du droit international pendant et après la phase finale de cette guerre.

Première publication : 12/11/2009

COMMENTAIRE(S)