Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

Attaques en Allemagne : menace islamique et politique migratoire en toile de fond (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Attaques en Allemagne : menace islamique et politique migratoire en toile de fond (Partie 1)

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Hillary Clinton, à contrecœur"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La folie terroriste"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Nigeria, les crimes contre des chrétiens se multiplient

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Lady Liberty" : emblème de l'Amérique et symbole de liberté

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La saison des tubes de l'été est lancée !

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : au Canada, les critères d'accueil des réfugiés jugés discriminatoires envers les musulmans

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'important, c'est de participer"

En savoir plus

Sports

Les demi-finalistes disent ce qu'ils pensent de leur adversaire

Texte par Emmanuel VERSACE

Dernière modification : 04/11/2010

Novak Djokovic, Rafael Nadal, Gaël Monfils et Radek Stepanek sont les derniers rescapés du Masters de Paris-Bercy. Trois d'entre eux livrent ce qu'ils pensent de leur prochain adversaire.


Contre Nicolas Almagro et Tommy Robredo, Rafael Nadal a souffert mais n'a jamais rompu. Sa victoire contre Jo-Wilfried Tsonga lui a permis de regagner la confiance qu'il avait perdue depuis sa défaite à Roland-Garros. À la veille d'affronter Novak Djokovic,  l'Espagnol n'a pas peur de dire qu'il le craint.

"À ce stade de la saison, c’est lui qui joue le mieux. Il termine très fort. Ce match sera un véritable défi pour moi, un bon test aussi. Sur ce type de surface, il est le favori. Mais je suis là pour l’obliger à le prouver. On verra ce qui se passera demain."
 

Depuis le début du tournoi, le Serbe a prouvé qu’il était en pleine capacité de ses moyens. En battant Robin Söderling au tour précédent, Novak Djokovic a porté à 74 le nombre de matchs qu'il a remporté cette saison, le record de 2009. En demi-finale, il retrouve Rafael Nadal, un joueur qu’il connaît bien pour l’avoir affronté à 19 reprises mais qu'il a vaincu lors de leur dernière confrontation, à Cincinnati.

"J’ai joué plusieurs fois contre l'un et l'autre [Nadal et Tsonga, ndlr], et contre Nadal encore plus que n’importe quel autre joueur. Tout le monde connaît ce champion, il joue extrêmement bien sur toutes les surfaces. C’est un grand battant."



Gaël Monfils et Radek Stepanek ne se sont encore jamais rencontrés. Le Parisien sait qu'il doit se méfier de son adversaire dont le jeu et le style dénotent sur le circuit.

"Radek est vraiment fort. Il joue bien, il a un jeu atypique. Je m’attends, quoi qu’il arrive, à un match solide. Il va faire du service-volée, il va m’agresser en permanence. Mais j’ai déjà mon plan."

Première publication : 13/11/2009

COMMENTAIRE(S)