Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Madagascar : la justice exige la nomination d'un gouvernement d'union nationale

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Irlande: référendum historique sur l'avortement

En savoir plus

TECH 24

VivaTech 2018 : Paris veut s'imposer sur la mappemonde du numérique

En savoir plus

BILLET RETOUR

La bataille et ses héros en mémoire, Kobané se reconstruit

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

En Guadeloupe, les papilles des Antilles

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Coalition populiste en Italie : une nouvelle crise en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Données personnelles : qui a peur du RGPD ?

En savoir plus

#ActuElles

Salvador : en prison pour une fausse couche

En savoir plus

MODE

Anti_Fashion, mais pas anti-mode !

En savoir plus

Sports

L'Égypte arrache un match d'appui contre l'Algérie

Texte par Marc DAOU

Dernière modification : 15/11/2009

Au terme d’un incroyable scénario, les Égyptiens ont battu l’Algérie 2-0, pour s’offrir un match d’appui, décisif pour la qualification. Les deux équipes terminent en effet à égalité de points (13) et avec la même différence de buts (+5).

Très offensifs d’entrée de jeu, les Égyptiens ont cueilli à froid l’Algérie en ouvrant la marque dès la deuxième minute du match décisif pour la qualification, par Zaki, plongeant les Verts dans le doute. Survoltés, les Pharaons maintiennent  les Algériens loin de leur surface, jusqu’à la 22e minute, quand sur un coup-franc une tête d’un Fennec oblige le gardien à se déployer. Après un départ tonitruant, la partie s’équilibre à mesure que la bataille pour la conquête du ballon s’intensifie au milieu de terrain. Après avoir digéré l’ouverture du score, les Verts se montrent plus déterminés. Un coup franc de l’ancien Lyonnais Nadir Belhadj inquiète le portier Al Haddari à la 35e. Le doute change de camp. Visiblement tendus par l’enjeu, les Pharaons multiplient les fautes, offrant aux Algériens plusieurs coup-francs d’affilée.

Défense algérienne héroïque
 
En début de deuxième période, les Algériens, plus volontaires que leurs adversaires, se montrent dangereux  à plusieurs reprises, notamment par l’ancien joueur de Lorient, Rafik Saifi, qui reprend à bout portant un centre devant le but égyptien, au-dessus. Pressés au milieu de terrain, les Pharaons tentent de refaire surface non sans se heurter à une vaillante défense algérienne. À partir de la 75e, les Égyptiens repartent à l’assaut des buts de Lounes Gaouaoui, impérial dans sa surface, en vain. Les six minutes de temps additionnel accordés par l’arbitre auront raison des Fennecs, qui à quelques secondes du coup de sifflet final, pensaient avoir validé leur ticket pour l’Afrique du Sud. C’était sans compter sur Emad qui marque le deuxième but de son équipe d'une tête croisée à la 95e. Au mental, les champions d'Afrique arrachent, au bout du suspense, un match d'appui qui sera disputé le 18 novembre au Soudan.

Première publication : 14/11/2009

COMMENTAIRE(S)