Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Nigeria n'est plus touché par l'épidémie

En savoir plus

FOCUS

Londres, capitale des ultra-riches

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France - Allemagne : vers un accord sur l'investissement

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le groupe Total frappé au coeur par le décès de son PDG

En savoir plus

SUR LE NET

États-Unis : des costumes "Ebola" pour Halloween critiqués en ligne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ce que veut la Turquie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les yeux doux d'Angela Merkel"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : Jim Yong Kim, président de la Banque mondiale, appelle à la mobilisation

En savoir plus

DÉBAT

La capitale française fait-elle le pari des arts ?

En savoir plus

A supprimer

Barack Obama poursuit sa tournée asiatique à Shanghaï

Vidéo par Baptiste FALLEVOZ

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/11/2009

Le président des États-Unis est arrivé en Chine, dimanche, pour une visite de trois jours, la plus longue de sa tournée asiatique qui le conduira ensuite en Corée du Sud. Il s'agit de sa première visite dans le pays.

AFP - Le président américain Barack Obama est arrivé dimanche peu après 23H00 (15H00 GMT) à Shanghai (est), capitale financière de la Chine, pour une visite de trois jours dans ce pays destinée à resserer les liens entre les deux grandes puissances, a rapporté un journaliste de l'AFP.

M. Obama est arrivé en provenance de Singapour, où il a participé au Forum Asie-Pacifique, après Tokyo, et sa visite en Chine est la plus longue d'une tournée asiatique qui le conduira ensuite en Corée du Sud.

Elle en constitue aussi le point fort et M. Obama a insisté sur le fait qu'il tenterait de convaincre ses hôtes chinois que "les Etats-Unis ne cherchent pas à contenir la Chine" ni se poser en rival mais veulent au contraire renforcer leur partenariat avec Pékin.

"L'émergence d'une Chine puissante, prospère peut être une force pour la communauté des Nations", a expliqué M. Obama dans un discours à Tokyo, alors que les relations sino-américaines se portent plutôt bien et n'ont pas connu de crise grave depuis son arrivée à la Maison blanche en janvier.

A Shanghai, qui accueille l'Exposition universelle l'année prochaine, le président américain, doit rencontrer lundi matin des étudiants.

Il doit aussi s'entretenir avec le maire et le chef du PCC de la métropole de 19 millions d'habitants.

La secrétaire d'Etat Hillary Clinton, qui l'accompagne, doit pour sa part se rendre sur le site de l'exposition universelle qui se tiendra de mai à octobre, sur le site du grand pavillon américain.

M. Obama gagnera Pékin dès lundi après-midi pour des entretiens avec le numéro un Hu Jintao, président de ce pays de 1,3 milliard d'habitants et chef du parti communiste, qu'il a déjà vu à Singapour au cours du Forum Asie-Pacifique (Apec) et plusieurs fois en marge de grands sommets multilatéraux tel le G20.

Climat avant la conférence de Copenhague, différends commerciaux, yuan sous-évalué selon Washington, prolifération nucléaire en Corée du Nord et Iran et droits de l'Homme devraient être les grands sujets de discussion de M. Obama à Shanghai et surtout Pékin.

Les défenseurs de l'environnement qui espéraient un accord entre les deux plus grands pollueurs de la planète seront probablement déçus. Ceux des droits de l'Homme ont déjà été avertis que c'est "sans rancoeur", donc avec beaucoup d'égards, que M. Obama évoquera cette délicate question avec Hu Jintao.

A Pékin, M. Obama, hormis le président Hu, s'entretiendra avec le Premier ministre Wen Jiabao et le chef de l'Assembée nationale populaire Wu Bangguo.

Son emploi du temps chargé ménage toutefois une plage pour un peu de tourisme: visite de la Cité interdite et de la Grande muraille, symboles de la Chine éternelle, avant son départ mercredi en fin de journée pour Séoul.

Le peuple chinois semblait préparer un accueil chaleureux à un président qu'il trouve très charismatique et que les internautes n'ont pas hésité à bombarder de questions avant même son arrivée en territoire chinois.
 

Première publication : 15/11/2009

  • SOMMET DE L'ASEAN

    Obama appelle la Birmanie à la libération d'Aung San Suu Kyi et à des élections libres

    En savoir plus

  • ASIE

    Barack Obama à Singapour pour le sommet de l'Apec

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Obama se rend en Asie pour relancer une coopération qui bat de l'aile

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)