Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison blanche

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • Sarkozy revient-il pour "tout changer" ou "se sauver" ?

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

Asie - pacifique

L'Apec ne définit pas d'objectif pour lutter contre le réchauffement climatique

Vidéo par Céline MISSOFFE

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/11/2009

Les pays membres de l'Apec, réunis depuis samedi à Singapour, se sont engagés à maintenir les mesures de relance économiques face à la crise et ont "réaffirmé leur engagement à œuvrer pour un résultat ambitieux à Copenhague".

AFP- Les dirigeants du Forum économique Asie-Pacifique (Apec) se sont engagés dimanche à Singapour à maintenir les plans de relance jusqu'au retour d'une croissance "durable" et ont appelé à un "résultat ambitieux" au prochain sommet de Copenhague sur le climat.

A l'issue de leur sommet de deux jours, les 21 leaders, dont les présidents américain Barack Obama et chinois Hu Jintao, ont noté que "l'économie mondiale était en phase de reprise, menée par la région Asie-Pacifique".

Mais ils ont jugé nécessaire de "maintenir (les) politiques de relance jusqu'à ce qu'une reprise durable soit clairement établie", selon la résolution finale de ce 20è sommet de l'Apec.

Les énormes plans de relance, de plusieurs centaines de milliards de dollars, ont "aidé à établir les fondations de la reprise" mais cette dernière "n'est pas encore solide", selon eux.

Les dirigeants de l'Apec, qui représente plus de 50% du PIB mondial, ont parallèlement appelé à "rejeter le protectionnisme et à garder (leurs) marchés ouverts".

A trois semaines du sommet sur le climat, ils ont "réaffirmé leur engagement à oeuvrer pour un résultat ambitieux à Copenhague".

Le texte ne comprend cependant pas d'engagement à un objectif chiffré de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

L'Apec comprend les trois plus gros pays émetteurs: la Chine, les Etats-Unis et l'Indonésie.

Le sommet de Singapour était la deuxième étape de la tournée asiatique de M. Obama, qui devait participer dans l'après-midi à une réunion des pays de l'Asie du Sud-Est, dont la Birmanie.

Il se rendra ensuite en Chine puis en Corée du Sud
 

Première publication : 15/11/2009

  • ASIE

    Barack Obama à Singapour pour le sommet de l'Apec

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Obama se rend en Asie pour relancer une coopération qui bat de l'aile

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)