Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Vol AH5017 d'Air Algérie : Paris n'exclut "aucune hypothèse"

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

Asie - pacifique

Obama appelle la Birmanie à la libération d'Aung San Suu Kyi et à des élections libres

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/11/2009

Dimanche, au sommet de l'Asean, le président Barack Obama a lancé un appel à la libération de l'opposante birmane Aung San Suu Kyi. Le Premier ministre birman, Thein Sein, était présent, mais les deux hommes ne sont pas serrés la main.

REUTERS - Barack Obama a lancé dimanche un appel à la libération de l'opposante birmane Aung San Suu Kyi, lors d'un sommet de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (Asean), en présence du Premier ministre birman Thein Sein. Le président des Etats-Unis ne s'est pas adressé directement au chef du gouvernement birman, mais il l'a côtoyé lors de ce sommet organisé à Singapour après celui du Forum de coopération Asie-Pacifique.

Visiblement amusé, Obama s'est plié à la tradition de l'organisation qui veut que les chefs d'Etat et de gouvernement affichent symboliquement leur cohésion en se donnent le bras avant d'entamer leur discussions. Il n'a toutefois pas serré la main de Thein Sein.

Son appel en faveur de la libération d'Aung San Suu Kyi avant les élections prévues l'an prochain ne figure pas dans dans le projet de déclaration finale du sommet, qui se déroulait pour la première fois en présence d'un président américain, mais il a été formulé de vive voix, a déclaré Robert Gibbs, porte-parole de la Maison blanche.

Sur les vingt dernières années, Aung San Suu Kyi en a passé plus de 14 en détention, la plupart du temps en résidence surveillée.

La lauréate du prix Nobel de la paix âgée de 64 ans a été condamnée en août à 18 mois supplémentaires d'assignation à résidence pour avoir laissé un ressortissant américain séjourner en mai dans sa maison de Rangoun, ce qui lui interdira de participer aux élections.

Première publication : 15/11/2009

  • BIRMANIE

    Aung San Suu Kyi s'entretient avec des diplomates américains

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)