Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Libye : terre d'accueil des jihadistes?

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 1)

En savoir plus

FOCUS

La ville libanaise d'Arsal face aux jihadistes de l'EI

En savoir plus

À L’AFFICHE !

CharlElie Couture, l’immortel de la chanson française

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Les Noirs Africains attaqués à Tanger et le harcélement filmé au Caire

En savoir plus

BILLET RETOUR

Abbottabad peut-elle tourner la page Ben Laden ?

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Culture : Bruxelles contre les artistes ?

En savoir plus

  • Près de 500 migrants portés disparus après un naufrage en Méditerranée

    En savoir plus

  • Air France : la grève devrait s'intensifier mardi

    En savoir plus

  • PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

    En savoir plus

  • Centrafrique : l'ONU prend en charge le maintien de la paix

    En savoir plus

  • Projet de loi anti-jihadiste : la France suit l’exemple du Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Microsoft achète Minecraft, le jeu qui valait 2,5 milliards de dollars

    En savoir plus

  • Netflix débarque en France : le test de France 24

    En savoir plus

  • Le parti de Gbagbo claque la porte de la commission électorale

    En savoir plus

  • Fifa : Sepp Blatter et son entourage de nouveau soupçonnés de corruption

    En savoir plus

  • Le Medef et son million d'emplois en cinq ans, un effet d'annonce ?

    En savoir plus

  • François Hollande : "Il n'y a pas de temps à perdre" face à l’EI

    En savoir plus

  • La ville libanaise d'Arsal face aux jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Le footballeur français Nicolas Anelka signe un contrat en Inde

    En savoir plus

  • Coalition contre l'EI : premiers vols de reconnaissance français en Irak

    En savoir plus

  • Le procès de la tempête Xynthia s'ouvre en Vendée

    En savoir plus

Culture

Les prophètes de l'Apocalypse en 2012 font les choux gras du box-office

Vidéo par France 2

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 16/11/2009

"2012", le film de Roland Emmerich mettant en scène la fin du monde, le 21 décembre 2012, fait un carton au cinéma. Le long-métrage alimente au passage les craintes qui circulent sur Internet. Même la Nasa s'en mêle.

2012, année de toutes les catastrophes ? Le réalisateur Roland Emmerich se rit bien des prophètes de l’Apocalypse qui ne donnent à la planète que quelques années à vivre - jusqu’au 21 décembre 2012 très précisément - tout en se frottant les mains. Son film rencontre un succès phénoménal, avec 225 millions de dollars de recettes dans le monde en moins d’une semaine. Rarement un film atteint de tels scores - "Harry Potter et le Prince de sang mêlé", sorti en juillet dernier, avait tout de même fait mieux : 394 millions de dollars en quelques jours.

 
Les rumeurs les plus folles concernant cette date fatidique embrasent Internet (voir les sites www.december212012.info/, en anglais, et www.2012fin.com/,en français, qui agrègent nombre de ces rumeurs) et alimentent le succès du film. Les prophètes du malheur perpétuent une croyance qui remonte aux Sumériens et selon laquelle une planète baptisée "Nibiru" ou "planète X" se dirigerait tout droit vers la Terre. La collision était initialement prévue en 2003. Puis elle a été repoussée au 21 décembre 2012, qui correspond à la fin d'un cycle du calendrier maya. Ce jour-là, les pôles de la terre pourraient s’inverser, l’activité du soleil s’intensifier, sans compter les possibles séismes et tsunamis…
  
Au point que la Nasa doive se lancer dans une campagne d'explication scientifique : "Aucun scientifique digne de foi dans le monde n'est conscient d'une menace quelconque en décembre 2012". Le calendrier maya prévoit certes la fin d'un long cycle, mais ce cycle sera "suivi d’un autre", explique la Nasa.
  
Concernant l'alignement planétaire, les astronomes n’en attendent pas avant plusieurs décennies, selon l’agence spatiale américaine. Et si la Terre devait être heurtée par un astéroïde, un tel objet aurait été repéré depuis au moins dix ans.
 
La rubrique du site Nasa.gov qui invite les internautes à poser des questions à un astronome ("Ask an astrobiologist"), a reçu pas moins de 2 500 requêtes concernant Niribu. Le site publie les 20 questions les plus fréquentes, et y répond concrètement.
 
À voir aussi :
 
 

 

Première publication : 16/11/2009

COMMENTAIRE(S)