Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Cinéma : "Félicité", portrait d'une guerrière du quotidien à Kinshasa

En savoir plus

FACE À FACE

Valls votera Macron : le ralliement de trop pour "En Marche" ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump contre la planète"

En savoir plus

FOCUS

Italie : la maire populiste de Rome, Virginia Raggi, à l'épreuve du pouvoir

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Amis Britanniques, vous nous manquez déjà. Ou pas"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Daily Mail traite le Brexit par-dessus la jambe

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Richard Ferrand : "Les amours tardives sont rarement désintéressées"

En savoir plus

LE DÉBAT

Conférence annuelle de l'AIPAC : quel avenir pour les relations israélo-américaines ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Louis Aliot : "Macron enfile des perles depuis le début de la campagne"

En savoir plus

Amériques

Obama reconnaît qu'il ne pourra pas fermer Guantanamo dans les délais

Texte par Dépêche

Dernière modification : 18/11/2009

Pour la première fois, le président américain a admis que la prison de Guantanamo ne pourra pas être fermée à la fin du mois de janvier, comme il l'avait promis lors de son arrivée à la Maison Blanche.

AFP - Le président américain Barack Obama a reconnu pour la première fois que la prison de Guantanamo ne pourrait être fermée à la date prévue, fin janvier, comme il s'y était engagé à son arrivée à la Maison Blanche, dans une interview diffusée mercredi sur la chaîne NBC.
   
"A propos de Guantanamo, nous avions une date-butoir spécifique que nous avons manquée", a déclaré le président américain, interrogé sur la chaîne de télévision américaine sur la date de fermeture du camp.
   
Quelques jours après son arrivée à la Maison Blanche, M. Obama avait ordonné la fermeture en janvier 2010 du camp de Guantanamo, une mesure soulignant sa volonté de rompre avec les politiques controversées de son prédécesseur George W. Bush.
   
Un total de 215 détenus reste enfermé sur la base américain de Guantanamo qui accueille des suspects de terrorisme.
  
 

Première publication : 18/11/2009

  • ASIE

    L'archipel de Palau accueille six détenus ouïghours de Guantanamo

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Le Sénat autorise le transfert des détenus de Guantanamo sur le sol américain

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    La Cour suprême se saisit d'un recours déposé par des détenus de Guantanamo

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)