Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Pour le chef des Farc, l'accord en Colombie "jette les bases d'une paix durable"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nana Akufo-Addo vainqueur de la présidentielle au Ghana

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Europol lance un calendrier de l'avent des criminels les plus recherchés

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Valls : premier ministre clivant, candidat rassembleur ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Journée de la laïcité : une exception française

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Corée du sud : la déferlante culturelle

En savoir plus

TECH 24

#OpenGov : la démocratie en mode startup

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Ciao Renzi : l'Italie en crise politique et institutionnelle

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidentielle française : deux gauches irréconciliables ?

En savoir plus

Amériques

Obama reconnaît qu'il ne pourra pas fermer Guantanamo dans les délais

Texte par Dépêche

Dernière modification : 18/11/2009

Pour la première fois, le président américain a admis que la prison de Guantanamo ne pourra pas être fermée à la fin du mois de janvier, comme il l'avait promis lors de son arrivée à la Maison Blanche.

AFP - Le président américain Barack Obama a reconnu pour la première fois que la prison de Guantanamo ne pourrait être fermée à la date prévue, fin janvier, comme il s'y était engagé à son arrivée à la Maison Blanche, dans une interview diffusée mercredi sur la chaîne NBC.
   
"A propos de Guantanamo, nous avions une date-butoir spécifique que nous avons manquée", a déclaré le président américain, interrogé sur la chaîne de télévision américaine sur la date de fermeture du camp.
   
Quelques jours après son arrivée à la Maison Blanche, M. Obama avait ordonné la fermeture en janvier 2010 du camp de Guantanamo, une mesure soulignant sa volonté de rompre avec les politiques controversées de son prédécesseur George W. Bush.
   
Un total de 215 détenus reste enfermé sur la base américain de Guantanamo qui accueille des suspects de terrorisme.
  
 

Première publication : 18/11/2009

  • ASIE

    L'archipel de Palau accueille six détenus ouïghours de Guantanamo

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Le Sénat autorise le transfert des détenus de Guantanamo sur le sol américain

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    La Cour suprême se saisit d'un recours déposé par des détenus de Guantanamo

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)