Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Albert Ebossé : Une contre autopsie du joueur camerounais conclut à un assassinat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Russie: il ne faut pas pas vendre la peau de l'ours

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Retour à la terre, avec le paysan-philosophe Pierre Rabhi

En savoir plus

POLITIQUE

France : "La principale opposition au gouvernement, c’est le groupe socialiste !"

En savoir plus

POLITIQUE

France : "On est dans une séquence du quinquennat très difficile"

En savoir plus

FOCUS

Journée internationale des migrants : l'Italie confrontée à de plus en plus d'enfants

En savoir plus

FACE À FACE

Discours sur l'immigration : François Hollande à la reconquête de la gauche ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'œuvre lumineuse d'Olafur Eliasson éclaire la Fondation Louis Vuitton

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile indienne affiche sa solidarité avec le Pakistan

En savoir plus

Amériques

Obama reconnaît qu'il ne pourra pas fermer Guantanamo dans les délais

Texte par Dépêche

Dernière modification : 18/11/2009

Pour la première fois, le président américain a admis que la prison de Guantanamo ne pourra pas être fermée à la fin du mois de janvier, comme il l'avait promis lors de son arrivée à la Maison Blanche.

AFP - Le président américain Barack Obama a reconnu pour la première fois que la prison de Guantanamo ne pourrait être fermée à la date prévue, fin janvier, comme il s'y était engagé à son arrivée à la Maison Blanche, dans une interview diffusée mercredi sur la chaîne NBC.
   
"A propos de Guantanamo, nous avions une date-butoir spécifique que nous avons manquée", a déclaré le président américain, interrogé sur la chaîne de télévision américaine sur la date de fermeture du camp.
   
Quelques jours après son arrivée à la Maison Blanche, M. Obama avait ordonné la fermeture en janvier 2010 du camp de Guantanamo, une mesure soulignant sa volonté de rompre avec les politiques controversées de son prédécesseur George W. Bush.
   
Un total de 215 détenus reste enfermé sur la base américain de Guantanamo qui accueille des suspects de terrorisme.
  
 

Première publication : 18/11/2009

  • ASIE

    L'archipel de Palau accueille six détenus ouïghours de Guantanamo

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Le Sénat autorise le transfert des détenus de Guantanamo sur le sol américain

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    La Cour suprême se saisit d'un recours déposé par des détenus de Guantanamo

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)