Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

Sports

Caster Semenya conserve son titre de championne du monde du 800 mètres

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 19/11/2009

La Fédération internationale d'athlétisme accepte que la Sud-Africaine, sacrée championne du monde du 800m lors des derniers mondiaux de Berlin, conserve son titre en dépit des tests qui ont révélé son hermaphrodisme.

La Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) a accepté que Caster Semenya puisse conserver son titre de championne du monde du 800 m, décroché lors des derniers mondiaux de Berlin, au mois d'août.

Le gouvernement sud-africain, les avocats de Semenya et l'IAAF sont tombés d'accord pour que l'athlète, "innocente de toute faute", conserve sa médaille d'or.

Les différentes parties ont convenu également que les tests de féminité pratiqués sur Caster Semenya seront traités de manière confidentielle et que les résultats ne seront pas rendus publics.

Première publication : 19/11/2009

COMMENTAIRE(S)