Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Surpopulation, discrimination… Le système carcéral américain à l’heure de la réforme

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

La campagne électorale menace-t-elle la reprise ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'écrivain Yasmina Khadra, amoureux de Cuba

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Dilma Roussef : discours émouvant, mais sans plus

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Présidentielle 2017 : "des patrons sans illusion"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Dissimulation fiscale : Apple pourrait écoper d’une amende record

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Jean-Pierre Chevènement embourbé dans les gaffes

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libreville retient son souffle dans l'attente des résultats de la présidentielle

En savoir plus

LE DÉBAT

"Islam de France" : l'équation à résoudre du gouvernement (partie 2)

En savoir plus

Sports

Caster Semenya conserve son titre de championne du monde du 800 mètres

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 19/11/2009

La Fédération internationale d'athlétisme accepte que la Sud-Africaine, sacrée championne du monde du 800m lors des derniers mondiaux de Berlin, conserve son titre en dépit des tests qui ont révélé son hermaphrodisme.

La Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) a accepté que Caster Semenya puisse conserver son titre de championne du monde du 800 m, décroché lors des derniers mondiaux de Berlin, au mois d'août.

Le gouvernement sud-africain, les avocats de Semenya et l'IAAF sont tombés d'accord pour que l'athlète, "innocente de toute faute", conserve sa médaille d'or.

Les différentes parties ont convenu également que les tests de féminité pratiqués sur Caster Semenya seront traités de manière confidentielle et que les résultats ne seront pas rendus publics.

Première publication : 19/11/2009

COMMENTAIRE(S)