Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

TECH 24

Satellites : les nouveaux maîtres du ciel

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

Sports

Caster Semenya conserve son titre de championne du monde du 800 mètres

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 19/11/2009

La Fédération internationale d'athlétisme accepte que la Sud-Africaine, sacrée championne du monde du 800m lors des derniers mondiaux de Berlin, conserve son titre en dépit des tests qui ont révélé son hermaphrodisme.

La Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) a accepté que Caster Semenya puisse conserver son titre de championne du monde du 800 m, décroché lors des derniers mondiaux de Berlin, au mois d'août.

Le gouvernement sud-africain, les avocats de Semenya et l'IAAF sont tombés d'accord pour que l'athlète, "innocente de toute faute", conserve sa médaille d'or.

Les différentes parties ont convenu également que les tests de féminité pratiqués sur Caster Semenya seront traités de manière confidentielle et que les résultats ne seront pas rendus publics.

Première publication : 19/11/2009

COMMENTAIRE(S)