Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

Sports

Caster Semenya conserve son titre de championne du monde du 800 mètres

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 19/11/2009

La Fédération internationale d'athlétisme accepte que la Sud-Africaine, sacrée championne du monde du 800m lors des derniers mondiaux de Berlin, conserve son titre en dépit des tests qui ont révélé son hermaphrodisme.

La Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) a accepté que Caster Semenya puisse conserver son titre de championne du monde du 800 m, décroché lors des derniers mondiaux de Berlin, au mois d'août.

Le gouvernement sud-africain, les avocats de Semenya et l'IAAF sont tombés d'accord pour que l'athlète, "innocente de toute faute", conserve sa médaille d'or.

Les différentes parties ont convenu également que les tests de féminité pratiqués sur Caster Semenya seront traités de manière confidentielle et que les résultats ne seront pas rendus publics.

Première publication : 19/11/2009

COMMENTAIRE(S)