Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Reprise des manifestations en Guinée

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Méditérrannée : Deux fois plus de morts que pour le Titanic en un an

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Reconnaissance du génocide des Arméniens : quel rôle joue la France ?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Centenaire du génocide des Arméniens entre commémoration et provocations turques

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Festival de Cannes : 17 films en sélection officielle

En savoir plus

REPORTERS

Les Arméniens cachés de Turquie en quête d’identité

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Émilie Gassin présente son premier album "Curiosity"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Royaume-Uni : des élections décisives pour l'Europe

En savoir plus

ICI L'EUROPE

José Bové : "Les nanoparticules dans l'alimentation, un danger pour les consommateurs"

En savoir plus

Sports

Caster Semenya conserve son titre de championne du monde du 800 mètres

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 19/11/2009

La Fédération internationale d'athlétisme accepte que la Sud-Africaine, sacrée championne du monde du 800m lors des derniers mondiaux de Berlin, conserve son titre en dépit des tests qui ont révélé son hermaphrodisme.

La Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) a accepté que Caster Semenya puisse conserver son titre de championne du monde du 800 m, décroché lors des derniers mondiaux de Berlin, au mois d'août.

Le gouvernement sud-africain, les avocats de Semenya et l'IAAF sont tombés d'accord pour que l'athlète, "innocente de toute faute", conserve sa médaille d'or.

Les différentes parties ont convenu également que les tests de féminité pratiqués sur Caster Semenya seront traités de manière confidentielle et que les résultats ne seront pas rendus publics.

Première publication : 19/11/2009

COMMENTAIRE(S)