Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence sociale : le gouvernement mise sur l'apprentissage

En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Netanyahou déterminé à "frapper les terroristes" à Gaza

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

  • Cynk, l’entreprise fantôme qui valait quatre milliards

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Vidéo : le sélectionneur du Niger Gernot Rohr livre sa vision du Mondial

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Nemmouche accepte d'être extradé vers la Belgique

    En savoir plus

  • Les forces kurdes revendiquent la prise de deux champs pétroliers

    En savoir plus

  • Le FC Barcelone casse sa tirelire pour s’offrir le controversé Luis Suarez

    En savoir plus

  • À Kaboul, Kerry plaide pour un audit des résultats de la présidentielle

    En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre pénuries et guerre psychologique

    En savoir plus

  • La fillette américaine, "guérie" du sida, est toujours séropositive

    En savoir plus

  • En images : une station service israélienne touchée par une roquette

    En savoir plus

Asie - pacifique

Arrestation de deux Pakistanais liée aux attentats de Bombay

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/11/2009

Accusés d'avoir envoyé de l'argent à des personnes impliquées dans les attentats de Bombay, deux Pakistanais ont été arrêtés en Italie pour recel. En novembre 2008, ces attaques avaient provoqué la mort de 166 personnes.

AFP - Deux Pakistanais ont été arrêtés en Italie pour recel sous l'accusation d'avoir envoyé de l'argent à des personnes impliquées dans les attentats de Bombay de novembre 2008, ont annoncé samedi les médias italiens citant la police antiterroriste Digos.
  
Les deux ressortissants pakistanais, interpellés également pour "activité financière illégale", gérait une agence de transfert de fonds vers l'étranger à Brescia (nord) qui a été placée sous séquestre.
  
Ils sont soupçonnés d'avoir effectué sous une identité d'emprunt le paiement d'un accompte à travers leur agence de transfert de fonds pour un service de téléphonie via internet (VoIP) utilisé par des personnes en contact avec les auteurs des attentats de Bombay, selon la Digos.
  
L'enquête ouverte en décembre dernier en Italie sur la base d'informations du FBI et des autorités indiennes, est menée par la Digos sous la houlette du parquet de Brescia et des services antiterroristes italiens en collaboration avec la police financière.
  
Un commando de dix hommes lourdement armés avait attaqué du 26 au 29 novembre 2008 différents sites emblématiques de la capitale économique, dont deux hôtels de luxe, faisant 166 morts et plus de 300 blessés.
  
Un haut responsable indien, le chef de la police de l'Etat du Maharashtra (nord-ouest) A.N Roy, a récemment estimé que la capitale économique indienne restait une cible pour d'éventuels attentats terroristes.
  
Des améliorations dans le domaine de la technologie sont nécessaires pour contrer les extrémistes de plus en plus professionnels et maîtrisant les derniers outils technologiques, a-t-il relevé.
  
 

Première publication : 21/11/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)