Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Il est exclu de retrouver des survivants"

    En savoir plus

  • Cisjordanie : un Palestinien tué par l'armée israélienne

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Vol AH5017 d'Air Algérie : Paris n'exclut "aucune hypothèse"

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

Asie - pacifique

Arrestation de deux Pakistanais liée aux attentats de Bombay

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/11/2009

Accusés d'avoir envoyé de l'argent à des personnes impliquées dans les attentats de Bombay, deux Pakistanais ont été arrêtés en Italie pour recel. En novembre 2008, ces attaques avaient provoqué la mort de 166 personnes.

AFP - Deux Pakistanais ont été arrêtés en Italie pour recel sous l'accusation d'avoir envoyé de l'argent à des personnes impliquées dans les attentats de Bombay de novembre 2008, ont annoncé samedi les médias italiens citant la police antiterroriste Digos.
  
Les deux ressortissants pakistanais, interpellés également pour "activité financière illégale", gérait une agence de transfert de fonds vers l'étranger à Brescia (nord) qui a été placée sous séquestre.
  
Ils sont soupçonnés d'avoir effectué sous une identité d'emprunt le paiement d'un accompte à travers leur agence de transfert de fonds pour un service de téléphonie via internet (VoIP) utilisé par des personnes en contact avec les auteurs des attentats de Bombay, selon la Digos.
  
L'enquête ouverte en décembre dernier en Italie sur la base d'informations du FBI et des autorités indiennes, est menée par la Digos sous la houlette du parquet de Brescia et des services antiterroristes italiens en collaboration avec la police financière.
  
Un commando de dix hommes lourdement armés avait attaqué du 26 au 29 novembre 2008 différents sites emblématiques de la capitale économique, dont deux hôtels de luxe, faisant 166 morts et plus de 300 blessés.
  
Un haut responsable indien, le chef de la police de l'Etat du Maharashtra (nord-ouest) A.N Roy, a récemment estimé que la capitale économique indienne restait une cible pour d'éventuels attentats terroristes.
  
Des améliorations dans le domaine de la technologie sont nécessaires pour contrer les extrémistes de plus en plus professionnels et maîtrisant les derniers outils technologiques, a-t-il relevé.
  
 

Première publication : 21/11/2009

COMMENTAIRE(S)