Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

Asie - pacifique

Arrestation de deux Pakistanais liée aux attentats de Bombay

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/11/2009

Accusés d'avoir envoyé de l'argent à des personnes impliquées dans les attentats de Bombay, deux Pakistanais ont été arrêtés en Italie pour recel. En novembre 2008, ces attaques avaient provoqué la mort de 166 personnes.

AFP - Deux Pakistanais ont été arrêtés en Italie pour recel sous l'accusation d'avoir envoyé de l'argent à des personnes impliquées dans les attentats de Bombay de novembre 2008, ont annoncé samedi les médias italiens citant la police antiterroriste Digos.
  
Les deux ressortissants pakistanais, interpellés également pour "activité financière illégale", gérait une agence de transfert de fonds vers l'étranger à Brescia (nord) qui a été placée sous séquestre.
  
Ils sont soupçonnés d'avoir effectué sous une identité d'emprunt le paiement d'un accompte à travers leur agence de transfert de fonds pour un service de téléphonie via internet (VoIP) utilisé par des personnes en contact avec les auteurs des attentats de Bombay, selon la Digos.
  
L'enquête ouverte en décembre dernier en Italie sur la base d'informations du FBI et des autorités indiennes, est menée par la Digos sous la houlette du parquet de Brescia et des services antiterroristes italiens en collaboration avec la police financière.
  
Un commando de dix hommes lourdement armés avait attaqué du 26 au 29 novembre 2008 différents sites emblématiques de la capitale économique, dont deux hôtels de luxe, faisant 166 morts et plus de 300 blessés.
  
Un haut responsable indien, le chef de la police de l'Etat du Maharashtra (nord-ouest) A.N Roy, a récemment estimé que la capitale économique indienne restait une cible pour d'éventuels attentats terroristes.
  
Des améliorations dans le domaine de la technologie sont nécessaires pour contrer les extrémistes de plus en plus professionnels et maîtrisant les derniers outils technologiques, a-t-il relevé.
  
 

Première publication : 21/11/2009

COMMENTAIRE(S)