Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

Culture

Le fils d'Albert Camus s'oppose au transfert de son père au Panthéon

Texte par Dépêche

Dernière modification : 22/11/2009

Selon lemonde.fr, le fils de l'écrivain Albert Camus refuse que les restes de son père soient transférés au Panthéon comme le souhaite Nicolas Sarkozy. Il dit craindre une "récupération" politique.

REUTERS - Jean Camus, fils de l'écrivain Albert Camus, est opposé au transfert des restes de son père au Panthéon, souhaité par Nicolas Sarkozy, écrit Le Monde samedi sur son site internet.
 
Le quotidien cite une source de son entourage, selon laquelle Jean Camus craint une "récupération" de son père par le chef de l'Etat et juge qu'une telle décision serait un
"contresens" par rapport à la vie du prix Nobel de littérature.
 
De son côté, sa soeur, Catherine Camus, ne s'est pas clairement prononcée pour ou contre le transfert de son père au Panthéon. "Je ne sais pas", a-t-elle déclaré samedi sur France Inter. "C'est quelqu'un qui a essayé de parler pour tous ceux qui n'avaient pas la parole, et de ce point de vue-là, c'est un beau symbole", a-t-elle ajouté.
 
Mais son père, a-t-elle poursuivi, n'"aimait pas" les grands honneurs. "C'est pour ça que la question n'est pas simple."
 
Nicolas Sarkozy a estimé jeudi que l'entrée de Camus au Panthéon "serait un symbole extraordinaire", à l'occasion des 50 ans de la mort de l'écrivain.
 
Ce serait le premier transfert au Panthéon décidé par Nicolas Sarkozy. Son prédécesseur Jacques Chirac avait organisé l'entrée au Panthéon des écrivains André Malraux (1996) et Alexandre Dumas (2002).
 

Première publication : 22/11/2009

COMMENTAIRE(S)