Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

50 Cent, rencontre avec un rappeur hors norme

En savoir plus

FOCUS

Irak : à Mossoul, le long chemin de la reconstruction

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le mépris de Donald Trump envers l'État de droit"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La BCE poursuit sa politique monétaire accommodante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Macron : la fin de l'état de grâce ?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Football : la Coupe d'Afrique des nations fait sa révolution

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump : 6 mois à la Maison Blanche

En savoir plus

LE DÉBAT

Grève générale contre Maduro : où va le Venezuela ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Grève générale contre Maduro : où va le Venezuela ? (partie 1)

En savoir plus

Sports

Pour Zidane, Henry "n'est pas un tricheur"

Texte par Dépêche

Dernière modification : 22/11/2009

L'idole du foot français, Zinédine Zidane, vole au secours d'Henry. La main de l'attaquant français lors de France-Irlande ? Un "fait de jeu" courant sur un terrain de foot, estime l'ex-champion du monde. Et puis, ajoute-t-il, Henry "s'est excusé".

AFP - Zinédine Zidane a tenu à apporter son soutien à Thierry Henry, affirmant que ce dernier "n'est pas un tricheur", après la main controversée de l'attaquant des Bleus lors du barrage retour de la France face à l'Eire en qualification pour le Mondial-2010.
   
"J'ai entendu beaucoup de choses ces derniers temps, il s'est dit beaucoup de choses et je ne vais pas en rajouter mais je veux juste dire que Thierry Henry n'est pas un tricheur", a déclaré Zidane en marge d'une conférence de presse organisée à Rennes pour évoquer les actions de l'association ELA pour la lutte contre les leucodystrophies, dont "Zizou" est l'ambassadeur.
   
"Il ne faut pas l'accabler plus que ça. C'est un fait de jeu difficile à accepter pour les Irlandais, certes, mais qui arrive très souvent sur un terrain de foot", a insisté l'ancien meneur de jeu.
   
Interrogé sur le fait de savoir si cela était gênant de se qualifier ainsi, Zidane s'est montré affirmatif, soulignant qu'il était favorable à l'arbitrage vidéo: "Oui forcément que ça l'est (gênant). Ca remet en cause pas mal de choses, notamment le thème de la vidéo. Je pense qu'un jour on y arrivera, de toutes façons, ce n'est plus possible de continuer comme ça. La vidéo c'est bien surtout pour le but. On ne peut pas la mettre pour un hors-jeu, un tacle... sinon le match va durer trois heures et demies".

 

Première publication : 22/11/2009

COMMENTAIRE(S)