Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Ukraine : une carte de visite détournée sur Twitter

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes : toujours les mêmes ?

En savoir plus

FOCUS

Copenhague veut gérer la distribution de cannabis

En savoir plus

DÉBAT

Fatah / Hamas : Peut-on croire à la réconciliation ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Économies : le plan Valls fait débat au sein de la majorité

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Peintures millénaires taguées en Libye et les États-Unis à tous prix pour les ados latinos

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Un tatouage offensant

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'accord de libre-échange transpacifique en danger

En savoir plus

FOCUS

En Pologne, la ville natale de Jean Paul II en pleine "Papamania"

En savoir plus

  • Les frères ennemis Hamas et Fatah scellent leur réconciliation

    En savoir plus

  • Erdogan présente ses condoléances aux petits-enfants d'Arméniens tués en 1915

    En savoir plus

  • Ces islamistes du Mujao qui considèrent la France comme leur ennemie

    En savoir plus

  • Le patron du Facebook russe s’exile pour échapper à l'œil de Moscou

    En savoir plus

  • Le Brésil organise un sommet de l'Internet pour l'ère post-Snowden

    En savoir plus

  • Pourquoi Kiev peine à relancer son offensive anti-séparatiste

    En savoir plus

  • En images : scènes de guerre urbaine à Copacabana

    En savoir plus

  • Paris dévoile sa feuille de route économique jusqu'en 2017

    En savoir plus

  • En images : le "fail" de la police de New York sur Twitter

    En savoir plus

  • Gilberto Rodrigues Leal, un retraité passionné de voyages

    En savoir plus

  • Ligue des champions : duel de géants entre le Real Madrid et le Bayern Munich

    En savoir plus

  • Le retour "hautement politique" d'Abdoulaye Wade à Dakar

    En savoir plus

  • En Pologne, la ville natale de Jean Paul II en pleine "Papamania"

    En savoir plus

  • Kiev va reprendre son "opération antiterroriste" dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Djihadistes français en Syrie : le plan de lutte de Paris

    En savoir plus

  • Booba-Rohff : ces artistes qui desservent le rap "par leur bêtise"

    En savoir plus

  • L'État appelé à intervenir pour aider les réfugiés syriens près de Paris

    En savoir plus

  • "24 jours" : le film choc d'Arcady sur le meurtre antisémite d'Ilan Halimi

    En savoir plus

FRANCE

Rama Yade candidate dans les Hauts-de-Seine

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/02/2010

La secrétaire d'État aux Sports aura finalement eu le dernier mot. Alors que l'Élysée voulait qu'elle se présente dans le Val d'Oise aux régionales pour l'UMP, elle sera finalement candidate dans les Hauts-de-Seine, comme elle le désirait.

REUTERS - La secrétaire d'Etat aux Sports Rama Yade a finalement obtenu gain de cause et sera candidate aux élections régionales de mars 2010 en position de numéro deux sur la liste de l'UMP dans les Hauts-de-Seine.

La jeune femme (32 ans) d'origine sénagalaise, élue municipale de Colombes, dans les Hauts-de-Seine, département emblématique de la "Sarkozie", contestait la décision initiale de l'UMP de la parachuter dans le Val-d'Oise.

Selon un haut responsable, le cas de l'enfant terrible et benjamine du gouvernement a été tranché, avec plusieurs autres, dimanche en fin d'après-midi lors d'une réunion de dirigeants du parti, dont le secrétaire général Xavier Bertrand, avec le chef de l'Etat, Nicolas Sarkozy, à l'Elysée.

"Nous sommes tous d'accord pour dire que c'est plus cohérent pour Rama Yade d'aller dans les Hauts-de-Seine", a déclaré lundi sur Europe 1 Valérie Pécresse, chef de file de l'UMP dans la région Ile-de-France.

"J'avais proposé à Rama Yade d'être tête de liste dans le Val-d'Oise. Pourquoi ? Parce que je souhaitais une tête de liste pour Rama", a ajouté la ministre de l'Enseignement supérieur.

La secrétaire d'Etat aux sports, rappelée à l'ordre au début du mois par Nicolas Sarkozy et le Premier ministre François Fillon pour ses entorses à la solidarité gouvernementale, est la personnalité politique préférée des Français.

La jeune femme avait déjà agacé le chef de l'Etat en refusant d'être candidate aux élections européennes, ce qui lui avait valu, le 23 juin dernier, d'être rétrogradée du
secrétariat d'Etat aux Droits de l'Homme à celui des Sports.

La commission nationale des investitures de l'UMP devait confirmer sa candidature en numéro deux dans les Hauts-de-Seine pour les régionales lors d'une réunion lundi après-midi.

"Rama Yade est un atout pour notre formation politique", a estimé le porte-parole de l'UMP Frédéric Lefebvre lors de son point de presse hebdomadaire.

Première publication : 23/11/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)