Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

"On ne revient jamais vraiment d'Auschwitz"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La victoire de Syriza fait rêver l'extrême gauche et le Front national

En savoir plus

FOCUS

Ukraine : la situation s'enlise à l'Est

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Spécial Grèce : Dimitris Kourkoulas et Yiorgos Tsipras

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Taux de croissance en Chine : "7,4%, c'est un taux de croissance dont on rêverait!"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Ray Lema, musicien engagé

En savoir plus

DÉBAT

Sport féminin : comment améliorer la visibilité des sportives dans les médias ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Sport féminin : comment améliorer la visibilité des sportives dans les médias ? (partie 1)

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Terrorisme en Europe : comment concilier sécurité et libertés ?

En savoir plus

FRANCE

Rama Yade candidate dans les Hauts-de-Seine

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/02/2010

La secrétaire d'État aux Sports aura finalement eu le dernier mot. Alors que l'Élysée voulait qu'elle se présente dans le Val d'Oise aux régionales pour l'UMP, elle sera finalement candidate dans les Hauts-de-Seine, comme elle le désirait.

REUTERS - La secrétaire d'Etat aux Sports Rama Yade a finalement obtenu gain de cause et sera candidate aux élections régionales de mars 2010 en position de numéro deux sur la liste de l'UMP dans les Hauts-de-Seine.

La jeune femme (32 ans) d'origine sénagalaise, élue municipale de Colombes, dans les Hauts-de-Seine, département emblématique de la "Sarkozie", contestait la décision initiale de l'UMP de la parachuter dans le Val-d'Oise.

Selon un haut responsable, le cas de l'enfant terrible et benjamine du gouvernement a été tranché, avec plusieurs autres, dimanche en fin d'après-midi lors d'une réunion de dirigeants du parti, dont le secrétaire général Xavier Bertrand, avec le chef de l'Etat, Nicolas Sarkozy, à l'Elysée.

"Nous sommes tous d'accord pour dire que c'est plus cohérent pour Rama Yade d'aller dans les Hauts-de-Seine", a déclaré lundi sur Europe 1 Valérie Pécresse, chef de file de l'UMP dans la région Ile-de-France.

"J'avais proposé à Rama Yade d'être tête de liste dans le Val-d'Oise. Pourquoi ? Parce que je souhaitais une tête de liste pour Rama", a ajouté la ministre de l'Enseignement supérieur.

La secrétaire d'Etat aux sports, rappelée à l'ordre au début du mois par Nicolas Sarkozy et le Premier ministre François Fillon pour ses entorses à la solidarité gouvernementale, est la personnalité politique préférée des Français.

La jeune femme avait déjà agacé le chef de l'Etat en refusant d'être candidate aux élections européennes, ce qui lui avait valu, le 23 juin dernier, d'être rétrogradée du
secrétariat d'Etat aux Droits de l'Homme à celui des Sports.

La commission nationale des investitures de l'UMP devait confirmer sa candidature en numéro deux dans les Hauts-de-Seine pour les régionales lors d'une réunion lundi après-midi.

"Rama Yade est un atout pour notre formation politique", a estimé le porte-parole de l'UMP Frédéric Lefebvre lors de son point de presse hebdomadaire.

Première publication : 23/11/2009

COMMENTAIRE(S)