Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Israël : des selfies dans les abris anti-bombes

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Une mini tournée africaine pour François Hollande

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

14 juillet : célébrations nationales et centenaire de la Grande Guerre

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Lamberto Zannier, secrétaire général de l'OSCE

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Santé : l'Europe perturbée par des substances toxiques

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Raid Fahmi, ex-ministre irakien des Sciences et Technologies

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Crimes de guerre"

En savoir plus

MODE

La haute couture, de l’art au business

En savoir plus

  • Le défilé du 14-Juillet marqué par le centenaire de la Grande Guerre

    En savoir plus

  • Poursuite des raids israéliens à Gaza, les offres de médiation se multiplient

    En savoir plus

  • En images : les meilleurs moments du Mondial

    En savoir plus

  • Scènes de liesse à Berlin, tristesse et violences à Buenos Aires

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien entaché de heurts

    En savoir plus

  • La délicate opération de renflouement du Costa Concordia a commencé

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : le Français Paul Pogba élu meilleur jeune joueur

    En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

FRANCE

Embouteillage aux portes des centres de vaccination français

©

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/11/2009

D'abord réticents à s'y rendre, les Français se bousculent désormais dans les centres de vaccination contre la grippe A(H1N1), à tel point que la ministre de la Santé leur demande désormais ne n'y aller qu'en possession d'une convocation.

AFP - La ministre de la Santé Roselyne Bachelot a demandé mardi aux Français de ne pas se rendre dans les centres de vaccination contre la grippe H1N1 sans un bon de convocation, reconnaissant des problèmes de "réglages" ces derniers jours en raison d'une plus grande affluence.

"Nous avons multiplié par sept la fréquentation des centres en moins d'une semaine", a souligné la ministre sur France Info, citant le chiffre de 70.000 personnes vaccinées pour la journée de samedi.

"Il y a besoin de réglages parce que nous n'attendions pas, c'est vrai, un tel engouement des Français pour la vaccination", a reconnu Mme Bachelot. "Bien entendu, on va augmenter les personnels, on va augmenter les horaires d'ouverture", a-t-elle ajouté.

La ministre a également précisé que la vaccination débutera, "dès lundi prochain" dans les centres de vaccination pour les élèves du primaire et de maternelle au-dessus de 2 ans.

"Ne vous présentez pas dans les centres de vaccination si vous n'avez pas votre bon de sécurité de sociale", a demandé Mme Bachelot aux Français, ajoutant qu'elle allait "redonner les consignes".

La ministre a également conseillé de consulter les horaires de vaccination des centres "sur internet, dans les mairies ou dans les pharmacies".

Selon Mme Bachelot, les horaires sont disponibles sur internet, en tapant le nom du département, suivi de "pref.gouv.fr". Elle a cité l'exemple de Paris : paris.pref.gouv.fr.

Lorsqu'on essayait de consulter cette page mardi matin, la réponse obtenue était "site en construction".

Interrogée sur un problème d'approvisionnement de Tamiflu pédiatrique en pharmacie, Mme Bachelot a répondu : "on a des stocks qui nous permettront de reconstituer cela". Elle a invité les médecins à se référer aux protocoles d'administration de cet antiviral.

 

Première publication : 24/11/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)