Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'Argentine poussée vers le défaut de paiement

En savoir plus

SUR LE NET

Chine : de faux profils Twitter démasqués

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les cachotteries de Poutine et Merkel"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Les défis diplomatiques de John Kerry

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Gaza : l'espoir de trêve évanoui ?

En savoir plus

DÉBAT

Virus Ebola en Afrique de l'Ouest : comment vaincre cette épidémie sans précédent ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Se battre pour les cendres pour étouffer la braise"

En savoir plus

  • Ebola : état d'urgence au Sierra Leone, l'inquiétude grandit dans le monde

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne suspend son offensive dans l'Est

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Karim Wade, le fils de l'ex-président, jugé à Dakar pour "enrichissement illicite"

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

  • BNP Paribas subit une perte record après l'amende américaine

    En savoir plus

  • L'Argentine de nouveau en défaut de paiement

    En savoir plus

  • Glissement de terrain meurtrier dans l'ouest de l'Inde

    En savoir plus

  • "Accuser la Serbie du déclenchement de la guerre est absurde"

    En savoir plus

  • Les deux derniers plus hauts responsables khmers rouges jugés pour génocide

    En savoir plus

  • Journée sanglante à Gaza en dépit d’une courte trêve humanitaire

    En savoir plus

  • Otages : la France, premier banquier des djihadistes d’Al-Qaïda

    En savoir plus

  • Moscou répond aux sanctions en menaçant l’UE et les États-Unis

    En savoir plus

  • En Chine, un scandale alimentaire chasse l’autre

    En savoir plus

FRANCE

Embouteillage aux portes des centres de vaccination français

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/11/2009

D'abord réticents à s'y rendre, les Français se bousculent désormais dans les centres de vaccination contre la grippe A(H1N1), à tel point que la ministre de la Santé leur demande désormais ne n'y aller qu'en possession d'une convocation.

AFP - La ministre de la Santé Roselyne Bachelot a demandé mardi aux Français de ne pas se rendre dans les centres de vaccination contre la grippe H1N1 sans un bon de convocation, reconnaissant des problèmes de "réglages" ces derniers jours en raison d'une plus grande affluence.

"Nous avons multiplié par sept la fréquentation des centres en moins d'une semaine", a souligné la ministre sur France Info, citant le chiffre de 70.000 personnes vaccinées pour la journée de samedi.

"Il y a besoin de réglages parce que nous n'attendions pas, c'est vrai, un tel engouement des Français pour la vaccination", a reconnu Mme Bachelot. "Bien entendu, on va augmenter les personnels, on va augmenter les horaires d'ouverture", a-t-elle ajouté.

La ministre a également précisé que la vaccination débutera, "dès lundi prochain" dans les centres de vaccination pour les élèves du primaire et de maternelle au-dessus de 2 ans.

"Ne vous présentez pas dans les centres de vaccination si vous n'avez pas votre bon de sécurité de sociale", a demandé Mme Bachelot aux Français, ajoutant qu'elle allait "redonner les consignes".

La ministre a également conseillé de consulter les horaires de vaccination des centres "sur internet, dans les mairies ou dans les pharmacies".

Selon Mme Bachelot, les horaires sont disponibles sur internet, en tapant le nom du département, suivi de "pref.gouv.fr". Elle a cité l'exemple de Paris : paris.pref.gouv.fr.

Lorsqu'on essayait de consulter cette page mardi matin, la réponse obtenue était "site en construction".

Interrogée sur un problème d'approvisionnement de Tamiflu pédiatrique en pharmacie, Mme Bachelot a répondu : "on a des stocks qui nous permettront de reconstituer cela". Elle a invité les médecins à se référer aux protocoles d'administration de cet antiviral.

 

Première publication : 24/11/2009

COMMENTAIRE(S)