Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Zimbabwe : retenu par l'armée Robert Mugabe préside tout de même une cérémonie

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le baiser imposé d'Al Franken

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

COP 23 en Allemagne : une occasion manquée ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Crise au Liban : La France à la manoeuvre

En savoir plus

TECH 24

Quoi de neuf, e-docteur ?

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Taux directeur : le diapason système bancaire

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Afrique - Chine : le piège de la dépendance ?

En savoir plus

#ActuElles

Consentement sexuel des mineur(e)s : quel âge minimum ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La France, terre de vin et de tourisme

En savoir plus

Sports

La Fiorentina décroche sa qualification en huitième, Liverpool éliminé

Texte par Emmanuel VERSACE

Dernière modification : 25/11/2009

Grâce à sa victoire sur des Lyonnais déjà assurés de leur qualification (1-0), la Fiorentina décroche la première place de son groupe et une place en huitième de finale. Au détriment de Liverpool, éliminé de la compétition.

Groupe E

Fiorentina 1 - 0 Lyon
Debrecen 0 - 1 Liverpool

Lyon inquiète. Heureusement que le défenseur Cris et le gardien Hugo Lloris étaient là pour garder la maison car, hormis les dix dernières minutes, les Gones n'étaient pas dans leur match.

Jean Makoun n’a pas été à la hauteur du talent de l’Argentin Lisandro Lopez, qui a débuté la rencontre sur le banc. Outre le Camerounais, Bafétimbi Gomis et Kim Källström sont également passés à côté de leur match.

Car même privée de ses deux stars, Stevan Jovetic et Andrian Mutu, la Fiorentina semblait jouer contre une équipe d'une division inférieure. Leur domination a été vite récompensée par un penalty transformé à la 28e minute après une faute indiscutable d’Aly Cissokho sur Marco Marchionni.

Certes, Lyon jouait sans pression et la Viola devait absolument gagner cette rencontre pour se qualifier, mais les Gones sont restés beaucoup trop passifs. Tout du moins jusqu’à l’entrée de Lisandro Lopez à la 67e.

A cet instant, les Lyonnais se réveillent, à l’image du Bosniaque Miralem Pjanic qui manque de peu de tromper le portier toscan, Sébastien Frey, sur un coup franc tiré de 25 mètres. Les Lyonnais reprennent le match en main. Mais il est trop tard. Dommage pour les hommes de Claude Puel qui cèdent ainsi la première place à la Fiorentina qui se qualifie pour en huitième de finale de la Ligue des champions, tour qu'elle n'a plus disputé depuis dix ans.

Liverpool éliminé


Quintuple vainqueur de la Ligue des champions, Liverpool a été éliminé dès la phase de poules avant même la dernière journée.

Avec 7 points au compteur, Liverpool ne peut plus rejoindre ni la Fiorentina (12 points), qu'il recevra lors de la sixième et dernière journée, ni Lyon (10 points), qui le devance dans l'opposition particulière (2-1/1-1).

Cet échec survient alors que le club est également distancé dans la course au titre de champion d'Angleterre, dans laquelle il échoue depuis 1990.

Première publication : 24/11/2009

  • LIGUE DES CHAMPIONS

    Le Barça se relance après sa victoire face à l'Inter Milan

    En savoir plus

  • LIGUE DES CHAMPIONS

    Bordeaux pour le plaisir, Marseille tentera le tout pour le tout

    En savoir plus

  • LIGUE DES CHAMPIONS

    Chelsea et Manchester United veulent asseoir leur suprématie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)