Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

Uruguay : la vie après Guantanamo

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Turquie : les Alévis, des musulmans à part

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Tunisie : vieux président pour jeune démocratie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Comédies musicales, friandises, illuminations : les réjouissances de fin d'année !

En savoir plus

SUR LE NET

L'Unicef invite les enfants de Gaza à dessiner leur futur

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gabon : un vent de contestation

En savoir plus

DÉBAT

Gabon : l'opposition demande le départ du président Ali Bongo

En savoir plus

DÉBAT

Trois attaques en France en 48 heures : un effet de mimétisme ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le Père Noël habite en Chine"

En savoir plus

Amériques

Chavez et Ahmadinejad célèbrent leur alliance stratégique à Caracas

Texte par Dépêche

Dernière modification : 25/11/2009

Le président iranien poursuit sa tournée sud-américaine en se rendant chez son homologue vénézuelien - l'un de ses principaux alliés -, ce mercredi. Le Venezuela soutient notamment le droit de Téhéran à développer son programme nucléaire.

AFP - Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad est arrivé mardi soir à Caracas, où il entamera mercredi une visite officielle au cours de laquelle il rencontrera son homologue vénézuélien Hugo Chavez pour parler de coopération entre les deux pays.

Mahmoud Ahmadinejad a été reçu à l'aéroport par le ministre vénézuélien des Affaires étrangères Nicolás Maduro.

Depuis lundi des entrepreneurs des deux pays ont évalué à 70 le nombre d'accords de coopération susceptibles d'être signés par les deux présidents dans les domaines agricole, alimentaire, industriel, énergétique, scientifique et culturel.

MM. Ahmadinejad et Chavez ont resserré les liens entre leurs deux pays, une alliance qualifiée de "stratégique" par le leader vénézuélien et considérée comme un défi par les Etats-Unis.

Le Venezuela soutient notamment le droit de l'Iran à développer son énergie nucléaire à des fins pacifiques. De plus Chavez a défendu Ahmadinejad lors des élections de juin dernier qui ont suscité de violentes manifestations en Iran.

Les deux pays ont aussi des positions similaires au sein de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et ils envisagent de lancer des projets communs comme une banque binationale et des programmes de construction de logements, des usines d'assemblage de bicyclettes, d'automobiles et de tracteurs, ou encore de production alimentaire.

Caracas constitue l'étape finale de la tournée d'Ahmadinejad en Amérique du Sud après le Brésil et la Bolivie.

Première publication : 25/11/2009

  • IRAN

    Ahmadinejad effectue une visite controversée au Brésil

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)