Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif : de Sarajevo à Guantanamo, l’itinéraire des six d’Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle en Côte d'Ivoire : le soutien de Bédié est une "trahison" selon Bertin

En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • Sarkozy revient-il pour "tout changer" ou "se sauver" ?

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse: les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

  • Euro-2020 : la finale de l'"Euro pour l’Europe" à Wembley

    En savoir plus

  • Corruption : amende record pour le géant pharmaceutique GSK

    En savoir plus

Amériques

Le "Washington Post" ferme ses bureaux à New York, Los Angeles et Chicago

Texte par Dépêche

Dernière modification : 25/11/2009

Le quotidien - l'un des plus prestigieux des États-Unis - a annoncé la fermeture de ses bureaux à New York, Los Angeles et Chicago. La branche presse du groupe a perdu 166 millions de dollars lors des trois premiers trimestres de 2009.

AFP - Le Washington Post, l'un des quotidiens de référence aux Etats-Unis, a annoncé mardi la fermeture de ses bureaux américains hors de Washington, dans le cadre d'un plan de réduction des coûts.

Les six correspondants du journal à New York, Los Angeles et Chicago seront rappelés à Washington et trois postes d'assistants de rédaction seront supprimés, a annoncé le rédacteur en chef du Washington Post, Marcus Brauchli, dans une note à la rédaction dont l'AFP a obtenu copie mardi.

"En cette époque de limitation des ressources et de pression accrue de la concurrence, il est nécessaire de concentrer notre puissance de feu journalistique" sur Washington et l'actualité politique, écrit-il.

"Nous continuerons à couvrir l'actualité dans tout le pays, comme nous l'avons fait pendant des décennies, en envoyant des reporters sur le terrain", ajoute-t-il, promettant de "maintenir la qualité et le niveau de couverture que le public attend".

La branche presse du groupe Washington Post a perdu 166,7 millions de dollars sur les trois premiers trimestres de cette année, a annoncé mardi le quotidien, et plusieurs centaines de salariés du journal ont accepté des départs en retraite anticipés.

Comme l'ensemble de la presse écrite, le Washington Post est aux prises avec une chute des recettes publicitaires, une diminution constante de la diffusion et la fuite des lecteurs vers des sites d'information en ligne gratuits.

Première publication : 25/11/2009

COMMENTAIRE(S)