Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Manifestation de l'opposition sénégalaise contre un projet de réforme électorale controversé

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Autocars : quand la grève à la SNCF fait recette

En savoir plus

LE DÉBAT

Réformes en France : vers une convergence des luttes ?

En savoir plus

POLITIQUE

Visite d'Emmanuel Macron à Washington : Que peut-il espérer de cette rencontre avec Donald Trump ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sting : "Avec Shaggy, on a presque oublié qu'on enregistrait un disque!"

En savoir plus

FOCUS

Face à une crise des déchets qui s’éternise, des Libanais se mobilisent

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Kanye West s'improvise "philosophe" sur Twitter

En savoir plus

L’invité du jour

Martine Landry : "On ne demande pas à accueillir toute la misère du monde mais à prendre notre part"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Rencontre Macron-Merkel à Berlin : une feuille de route pour réformer la zone euro ?

En savoir plus

Moyen-orient

Netanyahou propose de suspendre la colonisation en Cisjordanie

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/11/2009

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, a soumis l'idée de suspendre pour une durée de dix mois le processus de colonisation en Cisjordanie occupée. Une offre jugée insuffisante par les Palestiniens.

AFP - Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a confirmé mercredi soir une suspension temporaire de la colonisation en Cisjordanie mais a exclu "toute limitation de la construction à Jérusalem" comme le demandent les Palestiniens.

"Le cabinet a approuvé aujourd'hui la suspension de nouvelles mises en chantier de logements en Judée-Samarie (nom biblique pour la Cisjordanie, ndlr) pour une durée de dix mois", a déclaré le chef du gouvernement israélien lors d'une conférence de presse.

Mais, a ajouté M. Netanyahu, "je n'impose aucune limitation à la construction à Jérusalem, notre capitale souveraine".

Le moratoire sur la colonisation en Cisjordanie a été approuvé par le cabinet de sécurité, qui réunit les plus importants ministres de son gouvernement.

Les Etats-Unis ont immédiatement réagi positivement à cette annonce. La secrétaire d'Etat Hillary Clinton a jugé que cette offre aidait à faire avancer la résolution du conflit entre Israéliens et Palestiniens.

"L'annonce d'aujourd'hui (mercredi) faite par le gouvernement israélien aide à avancer vers la résolution du conflit israélo-palestinien", a dit Mme Clinton, citée dans un communiqué.

L'Autorité palestinienne avait rejeté par avance toute offre israélienne de gel temporaire ou incomplet de la colonisation.

Les Palestiniens réclament un arrêt total de la colonisation en Cisjordanie et à Jérusalem-est avant de revenir à la table des négociations.

Première publication : 25/11/2009

  • COLONISATION

    Israël autorise la construction de 900 nouveaux logements à Jérusalem-Est

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Clinton prône une reprise des pourparlers de paix sans gel des colonies

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)