Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Pour le chef des Farc, l'accord signé en Colombie "jette les bases d'une paix durable"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nana Akufo-Addo vainqueur de la présidentielle au Ghana

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Europol lance un calendrier de l'avent des criminels les plus recherchés

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Valls : premier ministre clivant, candidat rassembleur ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Journée de la laïcité : une exception française

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Corée du sud : la déferlante culturelle

En savoir plus

TECH 24

#OpenGov : la démocratie en mode startup

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Ciao Renzi : l'Italie en crise politique et institutionnelle

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidentielle française : deux gauches irréconciliables ?

En savoir plus

Moyen-orient

Netanyahou propose de suspendre la colonisation en Cisjordanie

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/11/2009

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, a soumis l'idée de suspendre pour une durée de dix mois le processus de colonisation en Cisjordanie occupée. Une offre jugée insuffisante par les Palestiniens.

AFP - Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a confirmé mercredi soir une suspension temporaire de la colonisation en Cisjordanie mais a exclu "toute limitation de la construction à Jérusalem" comme le demandent les Palestiniens.

"Le cabinet a approuvé aujourd'hui la suspension de nouvelles mises en chantier de logements en Judée-Samarie (nom biblique pour la Cisjordanie, ndlr) pour une durée de dix mois", a déclaré le chef du gouvernement israélien lors d'une conférence de presse.

Mais, a ajouté M. Netanyahu, "je n'impose aucune limitation à la construction à Jérusalem, notre capitale souveraine".

Le moratoire sur la colonisation en Cisjordanie a été approuvé par le cabinet de sécurité, qui réunit les plus importants ministres de son gouvernement.

Les Etats-Unis ont immédiatement réagi positivement à cette annonce. La secrétaire d'Etat Hillary Clinton a jugé que cette offre aidait à faire avancer la résolution du conflit entre Israéliens et Palestiniens.

"L'annonce d'aujourd'hui (mercredi) faite par le gouvernement israélien aide à avancer vers la résolution du conflit israélo-palestinien", a dit Mme Clinton, citée dans un communiqué.

L'Autorité palestinienne avait rejeté par avance toute offre israélienne de gel temporaire ou incomplet de la colonisation.

Les Palestiniens réclament un arrêt total de la colonisation en Cisjordanie et à Jérusalem-est avant de revenir à la table des négociations.

Première publication : 25/11/2009

  • COLONISATION

    Israël autorise la construction de 900 nouveaux logements à Jérusalem-Est

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Clinton prône une reprise des pourparlers de paix sans gel des colonies

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)