Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Pakistan : Ahmadie, une communauté menacée "au pays des purs"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

DÉBAT

La Libye s'enfonce dans le chaos

En savoir plus

#ActuElles

Une femme imam ? Oui, c'est possible en Chine!

En savoir plus

#ActuElles

Riches Émiratis cherchent épouses indiennes pour un mois

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH17 en Ukraine : l'enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Gringos"

En savoir plus

SUR LE NET

Mobilisation en ligne pour les chrétiens d'Irak

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"N'oublions pas la Syrie"

En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Medhi Nemmouche livré à la Belgique

    En savoir plus

  • Fonds “vautours” : l’Argentine à la veille d’un nouveau défaut de paiement

    En savoir plus

  • La France s'apprête à évacuer ses ressortissants de Libye

    En savoir plus

  • Vidéo : le principal hôpital de Gaza touché par des bombardements

    En savoir plus

  • Le parquet de Paris dément avoir ouvert une enquête sur la campagne de Sarkozy

    En savoir plus

  • Vidéo : le tourisme au secours des gorilles du Rwanda

    En savoir plus

  • Incendie à l'aéroport de Tripoli : des canadairs italiens arrivent en renfort

    En savoir plus

  • Société Générale : Jérôme Kerviel bénéficiera d’un aménagement de peine

    En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

  • Un maire FN devant la justice pour avoir repeint une œuvre en bleu

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

EUROPE

La France s'apprête à vendre un navire de guerre à la Russie

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/11/2009

À l'origine du cessez-le-feu signé entre la Géorgie et la Russie en 2008, Paris s'apprête à vendre un porte-hélicoptères à Moscou. Certains pays d'Europe de l'Est s'inquiètent d'une telle transaction et demandent à la France des explications.

AFP - L'Estonie, inquiète du projet français de vendre un porte-hélicoptère à la Russie avec laquelle Tallinn entretient des rapports mouvementés, a annoncé mardi qu'elle allait demander à Paris des précisions à ce sujet.

Le chef de la diplomatie estonienne Urmas Paet a déclaré à la presse qu'il souhaitait de la part de la France, membre de l'Otan comme l'Estonie, une réponse claire à la question de savoir si le navire devait être fourni "avec ou sans équipement militaire de haute technologie".

"Nous allons demander à la France des informations sur ce contrat et le sujet sera aussi examiné par le groupe de travail chargé des biens stratégiques au sein de l'Union européenne", a-t-il déclaré.

Le porte-hélicoptères français Mistral est arrivé lundi à Saint-Pétersbourg où des responsables de la Défense russe, qui souhaite en acheter un exemplaire, pourront le découvrir.

Le 19 septembre, le ministère russe de la Défense avait officiellement confirmé que des négociations étaient en cours avec Paris pour l'achat d'un tel bâtiment, dit de projection et de commandement (BCP).

Long de 200 mètres pour 32 de large, le porte-hélicoptères de classe Mistral est le deuxième plus gros navire de guerre français, après le porte-avions Charles de Gaulle.

Il peut accueillir six hélicoptères, quatre chalands de débarquement, 13 chars Leclerc, une centaine de véhicules et est aussi doté d'un hôpital de 69 lits.

Selon des experts militaires, Moscou, en se dotant de tels bâtiments, entend accorder plus d'importance aux "forces d'attaque rapides", ce qui suscite l'inquiétude de la Géorgie, opposée à la Russie dans un bref conflit armé en août 2008.

Pays balte de 1,3 million d'habitants, l'Estonie fut, tout comme la Géorgie, une république soviétique jusqu'à son retour à l'indépendance en 1991. Elle a intégré l'UE et l'Otan en 2004.

Première publication : 26/11/2009

COMMENTAIRE(S)