Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • UE : Le Polonais Tusk président du Conseil, l'Italienne Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Golan : sauvetage d’une partie des casques bleus philippins

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

  • Judo : Teddy Riner décroche un 7e titre de champion du monde

    En savoir plus

  • Selon Pretoria, le Lesotho est en proie à un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Taubira "assume les conséquences" de sa présence chez les frondeurs du PS

    En savoir plus

  • Un cargo ukrainien s'écrase dans le sud de l'Algérie

    En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Ukraine : l'UE se réunit à Bruxelles pour répondre à la Russie

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

FRANCE

Un ancien ministre de Jacques Chirac mis en examen pour corruption

Texte par Dépêche

Dernière modification : 28/11/2009

Léon Bertrand a été mis en examen et placé en détention provisoire en Martinique. Cet ancien ministre du Tourisme de Jacques Chirac (2004-2007) est accusé de "délit de favoritisme et corruption passive" dans le cadre d'attribution de marchés publics.

AFP - Léon Bertrand, ex-ministre du tourisme de Jacques Chirac, a été mis en examen pour "délit de favoritisme et corruption passive" et placé en détention provisoire au centre pénitentiaire de Ducos (Martinique) dans la nuit de vendredi à samedi, a-t-on appris de sources judiciaires à Fort-de-France.

Arrivé vers 22 heures locales (3H00 heures samedi à Paris) au Palais de Justice de Fort-de-France en provenance de Cayenne (Guyane), Léon Bertrand a été présenté au juge d'instruction Thierry Rolland qui lui avait notifié un mandat d'amener dans le cadre d'une information judiciaire ouverte "contre X" pour prise illégale d'intérêt, favoritisme, corruption passive, faux et usage de faux".

L’information a été ouverte le 5 mai 2009 notamment sur des suspicions sur les conditions de passation de marchés publics à la Communauté de Communes de l’Ouest Guyanais (CCOG) que Léon Bertrand préside depuis avril 2001.

La mise en examen de Léon Bertrand porte sur des faits concernant la période 2003 à 2009 relatifs à des attributions de marché à la CCOG, à la Sénog (société d'économie mixte du Nord Ouest de la Guyane de construction de logements sociaux) et à la mairie de Saint Laurent dont il est le maire, apprend-on de mêmes sources.

Au cours de l'audience publique devant le juge des libertés Eric Mongin, les avocats de Léon Bertrand, les bâtonniers Henri Michaux de la Martinique et Patrick Lingibé de la Guyane, ont plaidé un report, regrettant le manque de temps pour analyser le dossier et pour s’entretenir avec leur client, a constaté l’AFP.

Me Michaux a notamment fait valoir que son client, après près de 40 heures de garde à vue, avait été transféré en pleine nuit vers la Martinique à 2.000 km de la Guyane pour être entendu par un juge. Ils ont obtenu du juge des libertés un débat de fond et la tenue d’une nouvelle audience fixée au mercredi 2 décembre 2009 à 11 heures locales.

Arrivé de Guyane dans le même avion que Léon Bertrand, Augustin To-Sah-Be-Nza, le directeur général de la CCOG a été mis en examen pour "délit de favoritisme et corruption passive" pour les mêmes faits et écroué également à la prison de Ducos.

Et comme pour Léon Bertrand, les avocats de M. To-Sah-Be-Nza ont obtenu du juge des libertés un report de l’audience à mercredi pour mieux assurer la défense de leurs clients.
 

Première publication : 28/11/2009

COMMENTAIRE(S)