Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : l’opposante Diane Rwigara sort du silence

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Florian Philippot : "La refondation du FN se passe assez mal"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

François Kalfon : "On peut faire de la politique en dehors du 7e arrondissement de Paris"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Marc Dugain explore la face sombre de l'Amérique des Kennedy

En savoir plus

FOCUS

Un an après les JO, Rio de Janeiro gangrenée par la crise et la violence

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Waszczykowski : "Les mots de Macron envers la Pologne n'étaient pas nécessaires"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

ONU : comment l'organisation est-elle financée ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Baptêmes du feu à l'ONU"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Il y a trop de murs, les gens ne se parlent plus"

En savoir plus

Santé

L'OMS s'inquiète de la recrudescence des décès liés au virus

Texte par Dépêche

Dernière modification : 28/11/2009

En une semaine, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a recensé près de 1 000 nouveaux décès liés à la grippe A à travers le monde. Au total, 7 826 porteurs du virus sont morts depuis le début de l'épidémie.

AFP - Le virus de la grippe H1N1 a fait "au moins 7.826 morts" dans le monde, soit plus d'un millier de décès supplémentaires (+ 16%) en une semaine, selon le dernier bilan de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) publié vendredi.

Le nombre de victimes a fait un bond spectaculaire en Europe avec une progression de plus de 85% en une semaine, atteignant "au moins 650 morts" (+ 300).

Le continent américain reste cependant le plus durement frappé par la pandémie avec 5.360 morts enregistrés (+ 554 décès), suivi par la région Asie-Pacifique avec au moins 1.382 morts (+ 59).

Le précédent bilan mondial de l'OMS faisait état d'environ 6.750 morts dans 206 pays et territoires.

L'OMS relève "des signes que l'activité de la maladie a atteint un pic en Amérique du Nord, dans les Iles Caraïbes et dans un nombre limité de pays européens".

"Aux Etats-Unis et au Canada, la transmission grippale reste très active et géographiquement étendue", selon les données de l'OMS, qui note que "l'activité de la maladie semble avoir atteint un pic dans toutes les régions des Etats-Unis".

"Au Canada, l'activité grippale reste similaire mais le nombre d'hospitalisations et de décès est en augmentation", précise encore l'organisation basée à Genève.

"En Europe, la généralisation et la transmission croissante du virus pandémique a été observée à travers le continent et la plupart des pays qui n'avaient pas encore constaté au cours des dernières semaines une activité élevée de maladies grippales ont vu leur augmentation rapide", relève l'OMS.

"Une très forte activité (du virus) a été constatée en Suède, en Norvège, en Moldavie et en Italie" tandis que la maladie a déjà atteint un pic en Belgique, en Bulgarie, au Belarus, en Irlande, au Luxembourg, en Norvège, en Serbie, en Ukraine et en Islande, précise l'OMS.

"Plus de 99% des virus de type A en Europe étaient des virus pandémique H1N1 2009", selon les données de l'organisation.

Première publication : 28/11/2009

  • FRANCE

    Décès de deux patients porteurs d'une mutation du virus A (H1N1)

    En savoir plus

  • GRIPPE A(H1N1)

    L'épidémie s'accentue en France

    En savoir plus

  • GRIPPE A(H1N1)

    Embouteillage aux portes des centres de vaccination français

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)