Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Vidéo : aux États-Unis, le mouvement "Buy Black" prend de l’ampleur

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Alain Mabanckou, écrivain du monde

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

Trump ou Clinton : qui est le plus crédible sur l'économie ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Alep, symbole de la faiblesse américaine"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Fance : le chômage repart à la hausse

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Clinton 1 - Trump 0"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Gabon, retour au calme, mais climat politique tendu à la veille de l'investiture d'Ali Bongo

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le drôle de selfie d'Hillary Clinton

En savoir plus

LE DÉBAT

Crise migratoire en France : Hollande à Calais pour la première fois de son mandat

En savoir plus

Sports

Barcelone remporte le "clasico" aux dépens du Real Madrid

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/11/2009

L'attaquant suédois du Barça Zlatan Ibrahimovic a inscrit le seul but du "clasico" espagnol entre le FC Barcelone et le Real Madrid. Ce succès permet aux Catalans de reprendre la tête de la Liga.

AFP - Cinq jours après avoir remis de l'ordre en Ligue des champions, le FC Barcelone a repris la première place de la Liga au Real Madrid en remportant logiquement le Clasico dimanche (1-O), malgré 30 dernières minutes jouées à 10.

Le Barça ne s'est pas baladé comme contre l'Inter Milan mardi (2-0) mais il a été plus ambitieux dans le jeu que le Real Madrid et n'a pas volé sa victoire, scellée par un but de Zlatan Ibrahimovic (56), de retour après une élongation.

Le Real Madrid, leader avant cette journée mais décevant dans le jeu depuis le début de saison, a livré un match solide mais il lui manque encore du liant en attaque pour pouvoir mettre son adversaire sous pression plus longtemps.

Même avec un joueur de plus après l'exclusion du Barcelonais Sergi Busquets (62, second carton jaune), il n'est pas parvenu à prendre le match à son compte.

Il dépend trop de ses individualités. Cristiano Ronaldo, de retour après deux mois d'absence, et Kaka ont souvent fait souffrir la défense "blaugrana" mais Valdés (20, devant Ronaldo) puis Puyol (26, devant Marcelo et 53, devant Higuain) ont été impeccables.

Le but du Barça est arrivé de la droite à la 56e minute, avec une reprise du gauche d'Ibrahimovic, impossible à arrêter pour Casillas, à la conclusion d'un superbe centre d'Alves, qui les avait à peu près tous ratés jusqu'alors.

Avec son 8e but en Liga, "Ibra" reste plus que jamais en course pour le titre de "pichichi".

Un seul but mais le spectacle était au rendez-vous dans un Camp Nou bouillonnant malgré la pluie. Il y avait au coup d'envoi cinq des 10 candidats au Ballon d'or France Football 2009: Iniesta, Kaka, Messi, Cristiano Ronaldo et Xavi. Et Ibrahimovic s'est joint à la fête en seconde période.

Messi, le grand favori pour le Ballon d'or, a manqué le but du k.-o. à la 89e, pourtant tout seul face à Casillas.

Le Real a lui aussi fini le match à 10 après un second carton jaune infligé à Lassana Diarra.

Première publication : 29/11/2009

  • FOOTBALL

    Barça-Real Madrid et Arsenal-Chelsea, deux chocs au sommet

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)