Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande solidaire avec Netanyahou

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Gérard Mestrallet, président de Paris Europlace et PDG de GDF Suez

En savoir plus

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

FOCUS

Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Littérature , histoire et pouvoir

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Frédéric Tissot, ancien consul général de France à Erbil

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

  • Ces missiles que le Hamas utilise pour "terroriser" Israël

    En savoir plus

  • Obama face à la "crise humanitaire" des mineurs clandestins au Texas

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne avance vers Donetsk, toujours aux mains des pro-russes

    En savoir plus

  • Lancement de la “première application de télékinésie pour Google Glass"

    En savoir plus

  • Allemagne : le chef des services secrets américains expulsé

    En savoir plus

  • Un raid israélien tue neuf spectateurs de la demi-finale du Mondial à Gaza

    En savoir plus

  • Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

    En savoir plus

  • Le conflit israélo-palestinien change le sens de l'application Yo

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Un concours lancé en Suisse pour dépoussiérer l'hymne national

    En savoir plus

  • "Gaza est sur le fil du rasoir", l’ONU appelle à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

  • Chikungunya aux Antilles : "une épidémie majeure" pour Marisol Touraine

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois Israéliens"

    En savoir plus

EUROPE

Le référendum sur l'interdiction des minarets soulève la controverse

©

Vidéo par Nicolas GERMAIN

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/11/2009

Les Suisses se sont prononcés sur une proposition de la droite populiste visant à interdire la construction de minarets dans le pays. Les partis de gauche et de centre-droit craignent que le vote ne nuise à l'image de la Confédération.

AFP - Les Suisses se prononcent dimanche par référendum sur la proposition de la droite populiste helvétique d'interdire la construction de minarets.

Pour le gouvernement helvétique, les milieux d'affaires et toute la classe politique de la gauche au centre-droit, une interdiction des minarets "susciterait l'incompréhension à l'étranger et nuirait à l'image de la Suisse".

Après les affiches appelant à bouter les "moutons noirs" étrangers hors de Suisse, la propagande de la droite populiste a encore fait scandale : ses affiches représentent une femme complètement voilée devant le drapeau suisse couvert de minarets, dont la silhouette stylisée évoque des missiles.

Cette image "attise la haine", a dénoncé la Commission fédérale contre le racisme (CFR), un organisme public consultatif, tandis que le Comité des droits de l'homme de l'ONU s'est inquiété de cette campagne d'"affiches sinistres".

Les Eglises catholique et protestantes, tout comme les représentants de la communauté juive et musulmane, ont unanimement condamné le projet. "La peur est mauvaise conseillère", ont mis en garde les évêques catholiques.

Face à ce tir de barrage, les partisans de l'interdiction n'en démordent pas et répètent qu'il ne s'agit pas de priver les musulmans de lieux de culte, mais de refuser un "symbole apparent d'une revendication politico-religieuse du pouvoir, qui remet en cause les droits fondamentaux".

La Suisse compte, selon les dernières statistiques gouvernementales, quelque 400.000 musulmans, dont 50.000 pratiquants, sur une population de 7,5 millions d'habitants, faisant de l'islam la deuxième religion du pays après le christianisme. Jusqu'ici quatre minarets ont été construits à côté de mosquées en Suisse.

Les sondages prédisent un rejet par environ 53% des Suisses de la proposition d'interdiction, même si le camp des anti-minarets tendait à se renforcer légèrement en fin de campagne, selon de récentes enquêtes d'opinion.
 

Première publication : 29/11/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)