Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La rigueur version Valls

En savoir plus

TECH 24

Les Google Glass déjà mal vues

En savoir plus

MODE

Jean-Marc Loubier, sacs et souliers

En savoir plus

  • Abdelaziz Bouteflika, le président fantôme

    En savoir plus

  • Sans surprise, Bouteflika réélu président de l'Algérie avec 81,53 % des voix

    En savoir plus

  • Les séparatistes de l'est de l'Ukraine rejettent l'accord conclu à Genève

    En savoir plus

  • L'embryon numérique, la nouvelle technologie pour faire un bébé parfait

    En savoir plus

  • Découverte de la première planète jumelle de la Terre

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

  • Arrestation du capitaine du ferry naufragé en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Manuel Valls au Vatican pour les canonisations de Jean-Paul II et Jean XXIII

    En savoir plus

  • Hollande ne se représentera pas en 2017 si le chômage ne baisse pas

    En savoir plus

  • La Russie "ne souhaite pas se faire déborder par le mouvement qu’elle a suscité"

    En savoir plus

  • Aquilino Morelle, conseiller politique de François Hollande, démissionne

    En savoir plus

  • Au moins 12 morts dans l'avalanche la plus meurtrière de l'Everest

    En savoir plus

  • En Inde, des votes à vendre

    En savoir plus

  • Près de 60 morts dans l'attaque d’une base de l’ONU au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • Prijedor : les survivants contre l’oubli

    En savoir plus

  • Mort de Gabriel Garcia Marquez, géant de la littérature sud-américaine

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • Le virus Ebola présent en Guinée et au Liberia est issu d'une nouvelle souche

    En savoir plus

Sports

Le Ballon d'Or a trouvé son Messi

©

Vidéo par Benoît PERROCHAIS

Texte par Allaoua MEZIANI

Dernière modification : 01/12/2009

Sans surprise, l'Argentin Lionel Messi a été sacré Ballon d'Or 2009 par "France Football". Une récompense qui sonne comme une évidence en regardant son palmarès et, plus que tout, son jeu.

Nationalité : Argentin

Age : 22 ans

Poste
: attaquant

Club
: FC Barcelone

Palmarès 2009
:
- vainqueur de la Super Coupe d'Europe (FC Barcelone)
- vainqueur de la C1 (FC Barcelone)
- meilleur buteur de la C1 avec 9 buts (FC Barcelone)
- champion d'Espagne (FC Barcelone)
- vainqueur de la Coupe d'Espagne (FC Barcelone)

Saison 2009-2010
:
- qualifié pour la Coupe du monde 2010
- phase de poules de la Ligue des Champions

Il n’est pas (encore) surnommé "Le gamin d’or" comme Maradona. Mais Lionel Messi a tout de la classe de Diego. Il a tout de sa vista, de son éclat, de son génie. Un gamin d’or. Un vrai. Un gamin aux pieds magiques, comme l'Argentine les aime tant. Un gamin enchanteur, un monument universel inscrit au patrimoine du football mondial. Le Ballon d’Or 2009, 22 ans, est un surdoué de sa génération. Une espèce rare, si rare qu’elle est, pour le football, pour le beau jeu, pour le spectacle, précieuse.

Le jury connaisseur de "France Football" ne s’y est pas trompé. Il a consacré l’attaquant du Barça en inscrivant son couronnement dans la pure tradition des gardiens du temple : Kaka en 2007, Cristiano Ronaldo en 2008, Messi en 2009. Le Brésilien avait 25 ans, le Portugais 23 ans, l’Argentin 22 ans.

Lionel Messi, né le 24 juin 1987 à Rosario, dans la région de Santa Fe (nord de l’Argentine), aura marqué l’année 2009 de son empreinte. Indissociable de la résurrection de ce Barça rompu à la culture du jeu offensif, il est parti à la reconquête de l’Europe avec les "Blaugrana" et réussi à s’emparer de l’empire au cœur de Rome, face à un rival dangereux, Manchester United. Le Vieux Continent a assisté, admiratif, à la consécration du petit Lionel, auteur de l’un des deux buts de son équipe, et de ses coéquipiers. Il termine meilleur buteur de la compétition avec 9 buts (23 en Liga la saison passée).

Messi, le Catalan

Le championnat d’Espagne ? Les Barcelonais, sous l’emprise d’un Messi étincelant, n’ont laissé que des miettes à leur ennemi madrilène, qu’ils ont humilié au stade Santiago Bernabeu 6-2, avec un doublé de l’Argentin. Ils remportent au passage la Coupe du Roi et la Supercoupe d’Espagne. Presque tout. En fait, l’histoire de Messi est plus que jamais liée à celle du Barça. Ce Barça qui s’est empressé de l’accueillir, puis de l’adopter, lorsque son père, un jour de juillet 2000, le présente pour un test. Messi n'avait alors que 13 ans. Le garçon souffrait d’une anomalie hormonale qui l’empêchait de grandir, et sa famille n’avait pas les moyens de financer les soins médicaux. Le Barça n’a pas hésité une seconde.

Messi grandit à la "Masia", le centre de formation du club catalan, et brûle les étapes. Personne n'est surpris. Il joue son premier match en pro à l’âge de 17 ans. Et reste attaché au Barça comme à la prunelle de ses yeux. Il lui reste maintenant à conquérir le monde, histoire de rejoindre Diego.

Première publication : 30/11/2009

  • FOOTBALL

    Benzema, Gourcuff, Henry et Ribéry dans la liste des 30 nommés pour le Ballon d'Or

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)