Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Irak : comment lutter contre l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Nos étoiles contraires", sortez vos mouchoirs !

En savoir plus

FOCUS

La bataille du salaire minimum aux États-Unis

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Barbarie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La constance, c'est la confiance"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La fermeture de restaurants Mac Donald's en Russie : scandale sanitaire ou pression politique ?

En savoir plus

  • Riposte contre l’EI en Irak : "On assiste à un jeu très cynique"

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

  • Sans surprise, Erdogan choisit Davutoglu au poste de Premier ministre turc

    En savoir plus

  • Ebola : "Moi, je refuse de faire un vol vers Conakry"

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Brandao suspendu provisoirement après son coup de tête

    En savoir plus

  • La Tunisie et l'Égypte ferment leurs frontières aériennes avec la Libye

    En savoir plus

  • À Bangui, plusieurs centaines de manifestants réclament le départ des soldats français

    En savoir plus

  • Yémen : ultimatum de la rébellion chiite qui exige la démission du gouvernement

    En savoir plus

  • Gaza : trois commandants du Hamas tués dans un raid israélien

    En savoir plus

  • Présidentielle au Brésil : la candidature de Marina Silva menace Dilma Rousseff

    En savoir plus

  • Syrie - Irak : le pape François tantôt pacifiste, tantôt interventionniste

    En savoir plus

  • Cécile Rol-Tanguy : "Je représente les résistantes qui ont été oubliées"

    En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Assassinat de James Foley : les États-Unis ont tenté de le libérer

    En savoir plus

Asie - pacifique

Colombo libère des milliers de civils parqués dans les camps de réfugiés tamouls

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/12/2009

Plus de 1 000 familles retenues dans les camps de réfugiés depuis la fin du conflit contre la rébellion tamoule ont reçu l'autorisation de repartir. Colombo souhaitait s'assurer qu'aucun insurgé ne se cachait parmi elles avant de les libérer.

AFP - Des milliers de civils sri-lankais, parqués dans des camps gouvernementaux sous surveillance militaire depuis la fin du conflit contre la rébellion séparatiste tamoule en mai, ont été libérés mardi, a-t-on appris auprès des autorités.
   
"Aujourd'hui, plus de 1.000 familles représentant 6.000 personnes ont déjà quitté les camps", a déclaré à l'AFP N. Thirugnanasampanther, un fonctionnaire du district de Vavuniya. "Les transports à l'extérieur des camps posent problème mais les gens semblent très heureux de partir".
   
Environ 128.000 hommes, femmes et enfants déplacés au cours de la dernière phase du conflit militaire opposant les forces armées au mouvement des Tigres de libération de l'Eelam tamoul (LTTE) ont reçu l'autorisation de quitter les camps situés à 260 km au nord de la capitale Colombo.
   
Le Sri Lanka avait annoncé le 21 novembre qu'il autoriserait début décembre tous les civils déplacés pendant le conflit à quitter les camps de réfugiés, satisfaisant ainsi la communauté internationale qui n'avait cessé d'exiger auprès de Colombo leur libération rapide.
   
Le gouvernement a promis de fermer les camps d'ici à fin janvier. Selon les autorités, les réfugiés ne recevront cependant aucune assistance de l'Etat pour leur retour.
   
Les camps, fustigés par les Nations unies et des associations des droits de l'homme, ont regroupé jusqu'à 280.000 personnes en majorité issues de la minorité tamoule.
   
Selon le gouvernement, les civils étaient parqués dans ces camps le temps qu'il vérifie qu'aucun rebelle ne se cachait parmi les réfugiés et qu'il désamorce les mines encore éparpillées dans les villages.
   
En mai, le Sri Lanka avait proclamé sa victoire militaire contre la rébellion tamoule en s'emparant de leur dernière poche dans le nord-est de l'île, mettant fin à 37 années de conflit qui ont fait 80.000 à 100.000 morts. Colombo a par la suite été accusé de nombreuses violations des droits de l'Homme.

 

Première publication : 01/12/2009

  • SRI LANKA

    L'artisan de la victoire contre la rébellion tamoule se porte candidat à la présidentielle

    En savoir plus

  • SRI LANKA

    Plus de la moitié des civils tamouls ont quitté les camps de réfugiés

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)