Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Pakistan : Ahmadie, une communauté menacée "au pays des purs"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

DÉBAT

La Libye s'enfonce dans le chaos

En savoir plus

#ActuElles

Une femme imam ? Oui, c'est possible en Chine!

En savoir plus

#ActuElles

Riches Émiratis cherchent épouses indiennes pour un mois

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH17 en Ukraine : l'enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Gringos"

En savoir plus

SUR LE NET

Mobilisation en ligne pour les chrétiens d'Irak

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"N'oublions pas la Syrie"

En savoir plus

  • Infographie : le virus Ebola se répand en Afrique de l'Ouest

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Medhi Nemmouche livré à la Belgique

    En savoir plus

  • Fonds “vautours” : l’Argentine à la veille d’un nouveau défaut de paiement

    En savoir plus

  • La France s'apprête à évacuer ses ressortissants de Libye

    En savoir plus

  • Vidéo : le principal hôpital de Gaza touché par des bombardements

    En savoir plus

  • Le parquet de Paris dément avoir ouvert une enquête sur la campagne de Sarkozy

    En savoir plus

  • Vidéo : le tourisme au secours des gorilles du Rwanda

    En savoir plus

  • Incendie à l'aéroport de Tripoli : des canadairs italiens arrivent en renfort

    En savoir plus

  • Société Générale : Jérôme Kerviel bénéficiera d’un aménagement de peine

    En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

  • Un maire FN devant la justice pour avoir repeint une œuvre en bleu

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

Santé

L'armée appelée en renfort dans les centres de vaccination français

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/12/2009

Le service de santé des armées met 200 médecins et 580 infirmiers militaires à la disposition des préfets pour renforcer les effectifs des centres de vaccination contre la grippe A(H1N1) à travers la France.

AFP - Le service de santé des armées a annoncé mardi qu'au total, d'ici à "la semaine prochaine", 200 médecins et 580 infirmiers militaires auront été mis à la disposition des préfets pour participer à la campagne de vaccination contre la grippe H1N1.
   
Une cinquantaine de médecins ainsi qu'une centaine d'infirmiers sont dès à présent disponibles "sur l'ensemble du territoire" et cinquante autres médecins ainsi que 220 infirmiers de plus le seront jeudi, précise le service de santé dans un communiqué.
   
"La semaine prochaine, c'est un total de 200 médecins et 580 infirmiers qui seront disponibles, en mobilisant les 260 élèves de 5e et 6e années des écoles du service de santé des armées de Lyon-Bron et Bordeaux", ajoute-t-il.
   
Le service de santé des armées rappelle que "plus de 200 vacations d’une demi-journée ont déjà été réalisées" par des équipes médicales militaires dans les centres de vaccination ouverts à travers la France.
   
Les armées emploient un peu moins de 2.000 médecins dont une fraction seulement est susceptible de participer à la campagne nationale de vaccination.
   
"Quatre cents personnels des services de santé - médecins, infirmiers ou aides soignants - participent à des opérations extérieures, certains se préparent à partir, notamment en Afghanistan, et d'autres sont à bord des bâtiments de la marine ou de sous-marins ou outre-mer", avait fait valoir lundi le médecin chef Anne Robert.
   
Par ailleurs, seuls les généralistes sont susceptibles, au moins pour le moment, de rejoindre les centres de vaccination, la Défense comptant également de nombreux praticiens hospitaliers ou chercheurs, avait-elle précisé.
   

 

Première publication : 02/12/2009

COMMENTAIRE(S)