Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nana Akufo-Addo vainqueur de la présidentielle au Ghana

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Europol lance un calendrier de l'avent des criminels les plus recherchés

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Valls : premier ministre clivant, candidat rassembleur ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Journée de la laïcité : une exception française

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Corée du sud : la déferlante culturelle

En savoir plus

TECH 24

#OpenGov : la démocratie en mode startup

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Ciao Renzi : l'Italie en crise politique et institutionnelle

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidentielle française : deux gauches irréconciliables ?

En savoir plus

FOCUS

Côte d'Ivoire : plongeon dans le trafic illicite et très lucratif des faux médicaments

En savoir plus

Amériques

Le Sénat de New York s'oppose au mariage gay

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/12/2009

La chambre haute de l'État de New York a rejeté, par 38 voix contre 24, un projet de loi visant à autoriser le mariage entre personnes du même sexe. Quarante autres États se sont dotés de législations spécifiques pour interdire les unions gays.

REUTERS -  La chambre haute de l'Etat de New York a rejeté mercredi un projet de loi visant à autoriser le mariage entre personnes du même sexe.

Les sénateurs se sont prononcés par 38 voix contre 24. Le gouverneur David Paterson, membre du camp démocrate, avait annoncé son intention de promulguer le texte en cas d'adoption.

New York aurait été le sixième Etat américain à autoriser le mariage homosexuel après l'Iowa, le Connecticut, le Massachusetts, le New Hampshire et le Vermont. Quarante autres Etats se sont dotés de législations spécifiques pour l'interdire.

Le projet de loi a été adopté trois fois sans difficulté à la chambre basse de l'Etat de New York, où les démocrates sont majoritaires, mais il n'avait encore jamais été soumis au Sénat.

Première publication : 02/12/2009

COMMENTAIRE(S)