Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

Amériques

Le Sénat de New York s'oppose au mariage gay

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/12/2009

La chambre haute de l'État de New York a rejeté, par 38 voix contre 24, un projet de loi visant à autoriser le mariage entre personnes du même sexe. Quarante autres États se sont dotés de législations spécifiques pour interdire les unions gays.

REUTERS -  La chambre haute de l'Etat de New York a rejeté mercredi un projet de loi visant à autoriser le mariage entre personnes du même sexe.

Les sénateurs se sont prononcés par 38 voix contre 24. Le gouverneur David Paterson, membre du camp démocrate, avait annoncé son intention de promulguer le texte en cas d'adoption.

New York aurait été le sixième Etat américain à autoriser le mariage homosexuel après l'Iowa, le Connecticut, le Massachusetts, le New Hampshire et le Vermont. Quarante autres Etats se sont dotés de législations spécifiques pour l'interdire.

Le projet de loi a été adopté trois fois sans difficulté à la chambre basse de l'Etat de New York, où les démocrates sont majoritaires, mais il n'avait encore jamais été soumis au Sénat.

Première publication : 02/12/2009

COMMENTAIRE(S)