Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

FOCUS

À la rencontre des étudiants étrangers à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ioannis Kasoulides, ministre chypriote des Affaires étrangères

En savoir plus

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Air France : la grève entre dans sa deuxième semaine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La revanche de David Cameron"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

SUR LE NET

Le "Blood Bucket Challenge", nouvelle tendance en Ukraine

En savoir plus

FOCUS

Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Vidéo : les villages repris à l'EI portent les stigmates des combats

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

  • Ebola : pourquoi les femmes sont-elles les premières victimes du virus ?

    En savoir plus

  • Foot européen : le Real cartonne, Manchester United sombre

    En savoir plus

  • Préservatifs trop petits : un problème de taille pour les Ougandais

    En savoir plus

  • Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

    En savoir plus

  • Ligue 1 : l’OM vire en tête, Paris cale encore

    En savoir plus

  • Yémen : Sanaa contraint de partager le pouvoir avec la rébellion chiite

    En savoir plus

  • Syrie : plus de 100 000 Kurdes ont fui en Turquie l'avancée de l'EI

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Ebola : après trois jours de confinement, la vie reprend en Sierra Leone

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • À la rencontre des étudiants étrangers à Paris

    En savoir plus

Asie - pacifique

L'Otan appelle les alliés de Washington à envoyer 5 000 soldats de plus dans le pays

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/12/2009

Dans la foulée de l'intervention de Barack Obama annonçant l'envoi de 30 000 soldats américains en renfort en Afghanistan, le secrétaire général de l'Otan a appelé les alliés des États-Unis à suivre leur exemple.

AFP - Le secrétaire général de l'Otan Anders Fogh Rasmussen s'est déclaré confiant mercredi dans le fait que les alliés des Etats-Unis au sein de l'organisation atlantique allaient développer de manière importante leur contribution militaire en Afghanistan.

"Alors que les Etats-Unis accroissent leur engagement, je suis sûr que les autres alliés, en tant que nos partenaires dans la mission, vont également développer de manière importante leur contribution", déclare M. Rasmussen dans un communiqué publié sur le site internet de l'Otan.

Le président américain Barack Obama a annoncé mardi soir le déploiement accéléré de 30.000 soldats supplémentaires en Afghanistan, assurant à des Américains sceptiques que cette escalade, justifiée par la sécurité nationale, serait limitée dans le temps.

Après avoir multiplié les contacts ces deux derniers jours avec ses partenaires au sein de la coalition en Afghanistan, M. Obama les a appelés à renforcer eux aussi leur présence: "Parce qu'il s'agit d'un effort international, j'ai demandé à ce que les alliés s'associent par des contributions à notre engagement", a-t-il déclaré dans un discours devant les élèves de la prestigieuse école militaire de West Point.

"La décision du président d'augmenter le nombre de soldats américains dans l'opération menée par l'Otan (en Afghanistan) prouve sa détermination", souligne le secrétaire général de l'alliance atlantique.

 

Première publication : 02/12/2009

  • ÉTATS-UNIS

    Barack Obama dévoile sa nouvelle stratégie pour l'Afghanistan

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)