Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle algérienne: Abdelaziz Bouteflika vote en fauteuil roulant

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bouteflika dans un fauteuil

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Guillaume Poitrinal, co-président du conseil de la simplification

En savoir plus

FOCUS

Bitcoin, une révolution monétaire?

En savoir plus

SUR LE NET

Nigeria : les internautes mobilisés contre les violences

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur les traces d'Agatha Christie : l'Orient Express fait escale à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Mansouria Mokhefi, spécialiste de l’Algérie

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 1)

En savoir plus

  • L'écrivain de génie Gabriel Garcia Marquez s'est éteint à 87 ans

    En savoir plus

  • Un scrutin sans suspense s'achève sur fond de violence en Algérie

    En savoir plus

  • À Genève, un accord commun conclu pour une issue à la crise ukrainienne

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

  • Les oranges de Floride victimes d'une bactérie, le prix du jus s'envole

    En savoir plus

  • Un conseiller de François Hollande épinglé pour ses conflits d'intérêts

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Étape cruciale des élections législatives en Inde

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

FRANCE

Nicolas Sarkozy s'empare de l'interdiction des minarets en Suisse

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/12/2009

Selon des députés de la majorité, le président français voit dans le résultat de la "votation" suisse sur les minarets une volonté des populations de "garder leur identité".

AFP - Le président Nicolas Sarkozy a évoqué mardi lors d'une réunion avec des députés UMP l'interdiction des minarets en Suisse, voyant dans le résultat du référendum helvétique la crainte, plus générale, des populations de voir leur pays "dénaturé", selon plusieurs participants.

"Il nous a dit que c'était l'illustration que les gens, en Suisse comme en France, ne veulent pas que leur pays change, qu'il soit dénaturé. Ils veulent garder leur identité. Selon l'analyse du président, les Français ne veulent pas voir des femmes en burqa dans la rue mais cela ne veut pas dire qu'ils sont hostiles à la pratique de l'islam", a raconté à l'AFP un des députés, des propos confirmés ensuite par plusieurs autres.

Le chef de l'Etat a reçu en fin de journée une trentaine de membres du Club de la Boussole, qui se veut, selon son président François Cornut-Gentille, "le centre de gravité de la majorité" regroupant des députés UMP de tous horizons (gaullistes-sociaux, libéraux, chiraquo-villepinistes...).

Nicolas Sarkozy a, selon les participants, également salué le travail de son Premier ministre François Fillon, estimant notamment qu'il a "bien bossé" sur le Congrès des maires.

Le président, qui a eu "des mots très aimables" sur Bruno Le Maire (Agriculture), a aussi relevé que certains de ses ministres n'avaient pas été placés au départ "au bon endroit". "Michèle Alliot-Marie est meilleure à la Justice qu'à l'Intérieur, j'aurais dû le voir avant", a déclaré le président, selon ces témoins.

S'agissant de Rama Yade (Sports), finalement investie dans les Hauts-de-Seine pour les régionales, il a jugé que "les choses se terminent bien après des péripéties". Il s'est dit "très confiant" sur les régionales, réaffirmant qu'à l'avenir, le mode de scrutin à un tour pour les futurs conseillers territoriaux était "souhaitable" et le "mieux adapté" à l'UMP.
 

Première publication : 02/12/2009

  • SUISSE

    Oskar Freysinger, figure de proue des anti-minarets, a le triomphe modeste

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)