Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

Economie

La hausse du taux de chômage connaît un répit lors des trois premiers trimestres

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/12/2009

Le nombre de chômeurs en France métropolitaine est resté stable à 9,1 % au troisième trimestre de 2009. La ministre française de l'Économie, Christine Lagarde, prévoit toutefois une légère dégradation au quatrième trimestre.

REUTERS - Le taux de chômage en France se dégradera légèrement au quatrième trimestre après sa stabilisation des trois mois précédents, mais l'emploi reste tendanciellement en amélioration, a estimé jeudi Christine Lagarde.
 
Au troisième trimestre, le taux de chômage au sens du Bureau international du Travail (BIT) est resté stable à 9,1% en métropole, selon la statistique de l'Insee (pour plus de détails

Pour octobre toutefois, Pôle emploi a signalé une poussée du chômage avec 52.400 demandeurs d'emplois supplémentaires en catégorie A, plus que les trois mois précédents.
 
"En terme d'emploi, ce ne sera pas aussi bon qu'au troisième trimestre, il y aura une légère aggravation du chômage au sens du BIT", a déclaré la ministre de l'Economie sur LCI.
 
"On est directionnellement en amélioration mais on va encore avoir des petits soubresauts", a-t-elle expliqué.

Première publication : 03/12/2009

COMMENTAIRE(S)