Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La rigueur version Valls

En savoir plus

TECH 24

Les Google Glass déjà mal vues

En savoir plus

  • Nicolas Hénin, ex-otage : "Nous avons traversé la frontière à tête découverte, les mains dans les poches"

    En savoir plus

  • Coupe de la Ligue : Olympique Lyonnais - Paris Saint-Germain en direct

    En savoir plus

  • Les journalistes libérés attendus à Paris dimanche matin

    En savoir plus

  • En images : Rencontres internationales de cerfs-volants à Berck-sur-Mer

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : plus de 100 morts dans un raid pour du bétail

    En savoir plus

  • "Les journalistes français retrouvés près de la zone contrôlée par l'EIIL"

    En savoir plus

  • En images : les célébrations de Pâques dans le monde

    En savoir plus

  • Vidéo : pour RSF, la Syrie ne doit pas devenir "un trou noir" de l’information

    En savoir plus

  • Des tracts antisémites inquiètent la communauté juive de Donetsk

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les animaux, ces grands oubliés des tranchées

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

  • Vidéo : l'est de l'Ukraine "deviendra un pays indépendant"

    En savoir plus

  • Abdelaziz Bouteflika, le président fantôme

    En savoir plus

  • Corée du Sud : le capitaine s'explique après le naufrage du ferry

    En savoir plus

  • Découverte de la première planète jumelle de la Terre

    En savoir plus

  • L'embryon numérique, la nouvelle technologie pour faire un bébé parfait

    En savoir plus

  • Sans surprise, Bouteflika réélu président de l'Algérie avec 81,53 % des voix

    En savoir plus

  • Prijedor : les survivants contre l’oubli

    En savoir plus

FRANCE

Coup d'envoi du 23e Téléthon, Bergé persiste et signe

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/12/2009

À quelques heures du marathon télévisé destiné à financer la recherche sur les maladies rares, Pierre Bergé relance la polémique. Le président de sidaction dénonce "un détournement de générosité" des Français, au détriment de la lutte contre le VIH.

AFP - Le 23e Téléthon, marathon télévisé et fête populaire pour financer la recherche sur les maladies rares, démarre aujourd'hui sur France Télévisions, "confiante" malgré la polémique provoquée par Pierre Bergé qui a accusé l'évènement de "parasiter la générosité".

 

"Il faut maintenant clore cette polémique navrante qui met en péril" la plus grosse collecte populaire du monde, a déclaré à l'AFP Patrick Charles, en charge de l'évènement pour France Télévisions.

 

Au delà de la polémique, les dons risquent aussi de souffrir de la crise... et de la météo, un élément clé. "Je suis assez confiant: le Téléthon est une entreprise au long cours, je n'imagine pas les Français qui nous suivent depuis 22 ans s'arrêter de donner, d'autant que cette année on des résultats marquants", a commenté le coordonnateur de la manifestation.

 

Car le 23e Téléthon arrive à un tournant "décisif" pour la recherche, notamment après l'annonce d'un traitement stoppant l'évolution d'une maladie génétique rare et mortelle du cerveau chez 3 enfants.

 

Il y a deux semaines, Pierre Bergé, président du Sidaction, a déclenché un tollé en accusant l'Association française contre les myopathies (AFM), dont les fonds dépendent très majoritairement du Téléthon, de "parasiter la générosité des Français d'une manière populiste".

 

L'hommes d'affaires, soutenu par Line Renaud, a également contesté l'utilisation des dons.

 

L'AFM a collecté 122,8 millions d'euros en 2008, dont 104,9 grâce au Téléthon. Dans le même temps, les ressources brutes collectées par l'association Sidaction s'élevaient à 18,1 M EUR, dont 6,23 millions obtenus grâce à l'opération médiatique du même nom.

 

"Nous sommes les premiers à être déçus par la collecte du Sidaction", a fait valoir le responsable de France Télévisions. Le Téléthon ne recueille que 3% des dons annuels des Français et représente aussi une "clé d'entrée pour les gens qui donnent souvent pour la première fois", souligne-t-il.

 

Après le top départ, vendredi à 18h50, le groupe public va diffuser trente heures de programmes en direct durant lesquelles les téléspectateurs pourront appeler le 3637.

 

France 2 et France 3 se passeront le relais autour des présentateurs Sophie Davant et Nagui, du parrain de cette édition, Daniel Auteuil, et de ses ambassadeurs, Léandre et Céleste, frère et soeur touchés par une myopathie.

 

France 3 abordera en prime time la recherche vendredi. Le samedi soir sera plus festif sur France 2 autour des familles et de Lara Fabian, Julien Clerc, Bénabar...

 

Les 13 antennes de France 3 suivront les milliers de manifestations prévues à travers le pays, dont 140 à Paris: marche des maladies rares, défis sportifs, quizz, vente aux enchères, canoë-kayak remontant la Marne...

 

Chaque année, 5 millions de personnes se retrouvent dans la rue pour cette fête qualifiée de "14 juillet en hiver". "C'est un lien social. Plus de 40% de la collecte vient du terrain, des ventes de crêpes, de tricots, de lâchers de ballons...", a rappelé Laurence Tiennot-Herment, présidente de l'AFM.

 

L'évènement représente aussi une fête pour les familles de victimes qui vivent "364 jours par an dans une solitude terrible" relève M. Charles. "Nos sujets ne sont pas misérabilistes, au contraire on donne de l'espoir", répond M. Charles.

 

Semblant vouloir apaiser les choses, Pierre Bergé a souhaité mardi que le Téléthon "soit un succès". Le Téléthon avait déjà fait l'objet d'une polémique en 2006, une frange de l'Eglise catholique s'insurgeant contre la recherche sur les cellules souches embryonnaires.

 

Première publication : 04/12/2009

  • FRANCE

    Vives réactions après la charge de Pierre Bergé contre le Téléthon

    En savoir plus

  • SANTÉ

    Le sida tue moins mais tue toujours

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)