Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Israël : des selfies dans les abris anti-bombes

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Une mini tournée africaine pour François Hollande

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

14 juillet : célébrations nationales et centenaire de la Grande Guerre

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Lamberto Zannier, secrétaire général de l'OSCE

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Santé : l'Europe perturbée par des substances toxiques

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Raid Fahmi, ex-ministre irakien des Sciences et Technologies

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Crimes de guerre"

En savoir plus

MODE

La haute couture, de l’art au business

En savoir plus

  • Le défilé du 14-Juillet marqué par le centenaire de la Grande Guerre

    En savoir plus

  • Poursuite des raids israéliens à Gaza, les offres de médiation se multiplient

    En savoir plus

  • En images : les meilleurs moments du Mondial

    En savoir plus

  • Scènes de liesse à Berlin, tristesse et violences à Buenos Aires

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien entaché de heurts

    En savoir plus

  • Le Costa Concordia flotte de nouveau

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : le Français Paul Pogba élu meilleur jeune joueur

    En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

Afrique

Les Shebab nient toute responsabilité dans l'attentat de Mogadiscio

©

Vidéo par Valérie DEFERT

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/12/2009

Les islamistes des milices Shebab ont nié toute implication dans l'attentat-suicide perpétré jeudi dans un hôtel de Mogadiscio. Une attaque qui a coûté la vie à 19 personnes, dont trois ministres du gouvernement de transition.

AFP - Les insurgés islamistes shebab ont démenti vendredi être impliqués dans l'attentat suicide perpétré la veille à Mogadiscio qui a fait au moins 19 tués, dont trois ministres du gouvernement somalien, dans une déclaration de leur porte-parole à l'AFP.

"Nous avons eu écho de cette tragédie par les médias", a déclaré à l'AFP le porte-parole officiel des shebab, Sheikh Ali Mohamud Rage.

"Nous ne sommes en rien impliqués dans cet incident, les moujahidine shebab n'ont jamais commis un tel acte", a affirmé Mohamud Rage, qui en a rejeté la responsabilité sur "le gouvernement apostat" du président cheikh Sharif Ahmed.

Au moins 19 personnes, en majorité des étudiants, ainsi que trois ministres du gouvernement de transition (TFG) et trois journalistes locaux, ont été tuées dans cet attentat suicide, commis lors d'une cérémonie de remise de diplômes à des étudiants.

L'attaque, qui a fait en outre plus de 60 blessés, a eu lieu dans la matinée à l'hôtel Shamo, dans la petite partie de la capitale somalienne encore sous contrôle du gouvernement.

Soutenu à bout de bras par la communauté internationale, le TFG du président cheikh Sharif Ahmed (au pouvoir depuis janvier 2009) ne contrôle que quelques quartiers de la capitale, avec le soutien des 5.300 soldats de l'Amisom, face aux insurgés shebab et du Hezb al-Islam.

Les membres du TFG sont régulièrement la cible d'attentats menés par ces insurgés islamistes, en particulier des shebab, qui se réclament d'Al-Qaïda et de son idéologie du jihad mondial.

Première publication : 04/12/2009

  • SOMALIE

    Trois ministres tués dans l'explosion d'un hôtel à Mogadiscio

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)