Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

ICI L'EUROPE

Stanley Johnson : "Pour moi, Boris a fait une campagne exceptionnelle !"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Brexit : les lendemains qui déchantent pour l'Europe ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Quelles conséquences à la dégradation de la note britannique ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

LafargeHolcim va enquêter sur son usine en Syrie

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le Royaume désuni"

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit : à quand la suite ? (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit : à quand la suite ? (Partie 1)

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Brex... pschitt ?"

En savoir plus

MODE

Mode masculine été 2017 part 1

En savoir plus

Asie - pacifique

À l'approche des manifestations anti-Ahmadinejad, Internet ne répond plus

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/12/2009

Alors que plusieurs groupes d'opposition iraniens appellent à manifester lundi dans les rues de Téhéran, les liaisons Internet vers l'étranger ne fonctionnent plus.

AFP - La plupart des liaisons internet avec l'étranger ont été interrompues ou sérieusement perturbées samedi à Téhéran, alors que plusieurs groupes d'opposition au président Mahmoud Ahmadinejad ont appelé lundi à des manifestations, ont constaté l'AFP et d'autres utilisateurs.

Interrogées sur l'arrêt soudain des liaisons avec l'étranger en début d'après-midi, plusieurs sources appartenant à des services techniques ont affirmé à l'AFP qu'il ne s'agissait pas d'une panne mais d'une "décision des autorités", sans plus de précisions.

Ces liaisons restaient impossibles en fin de journée.

Aucun responsable du ministère des Télécommunications iranien n'a pu être joint immédiatement par l'AFP pour commenter ces affirmations.

Les liaisons internet, par SMS et parfois même par téléphone mobile, ont été régulièrement coupées ou brouillées par les autorités ces derniers mois lors des manifestations contre la réélection contestée du président Ahmadinejad en juin.

C'est cependant la première fois que certaines liaisons internet sont interrompues deux jours avant des manifestations prévues.

Plusieurs mouvements d'opposants à la réélection du président Ahmadinejad ont appelé à de nouvelles manifestations lundi, à l'occasion de la "journée des étudiants" qui commémore chaque année depuis la révolution islamique la mort de trois étudiants lors d'une manifestation anti-américaine en 1953.

Les autorités ont averti qu'elles ne tolèreraient lundi aucun rassemblement "illégal" aux abords des universités.

Première publication : 05/12/2009

COMMENTAIRE(S)