Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Alep, symbole de la faiblesse américaine"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Fance : le chômage repart à la hausse

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Clinton 1 - Trump 0"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Gabon, retour au calme, mais climat politique tendu à la veille de l'investiture d'Ali Bongo

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le drôle de selfie d'Hillary Clinton

En savoir plus

LE DÉBAT

Crise migratoire en France : Hollande à Calais pour la première fois de son mandat

En savoir plus

LE DÉBAT

Clinton – Trump : un duel décisif ?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Mondial de l'auto : un salon en perte de vitesse ?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Clinton - Trump : un premier face-à-face décisif

En savoir plus

Asie - pacifique

À l'approche des manifestations anti-Ahmadinejad, Internet ne répond plus

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/12/2009

Alors que plusieurs groupes d'opposition iraniens appellent à manifester lundi dans les rues de Téhéran, les liaisons Internet vers l'étranger ne fonctionnent plus.

AFP - La plupart des liaisons internet avec l'étranger ont été interrompues ou sérieusement perturbées samedi à Téhéran, alors que plusieurs groupes d'opposition au président Mahmoud Ahmadinejad ont appelé lundi à des manifestations, ont constaté l'AFP et d'autres utilisateurs.

Interrogées sur l'arrêt soudain des liaisons avec l'étranger en début d'après-midi, plusieurs sources appartenant à des services techniques ont affirmé à l'AFP qu'il ne s'agissait pas d'une panne mais d'une "décision des autorités", sans plus de précisions.

Ces liaisons restaient impossibles en fin de journée.

Aucun responsable du ministère des Télécommunications iranien n'a pu être joint immédiatement par l'AFP pour commenter ces affirmations.

Les liaisons internet, par SMS et parfois même par téléphone mobile, ont été régulièrement coupées ou brouillées par les autorités ces derniers mois lors des manifestations contre la réélection contestée du président Ahmadinejad en juin.

C'est cependant la première fois que certaines liaisons internet sont interrompues deux jours avant des manifestations prévues.

Plusieurs mouvements d'opposants à la réélection du président Ahmadinejad ont appelé à de nouvelles manifestations lundi, à l'occasion de la "journée des étudiants" qui commémore chaque année depuis la révolution islamique la mort de trois étudiants lors d'une manifestation anti-américaine en 1953.

Les autorités ont averti qu'elles ne tolèreraient lundi aucun rassemblement "illégal" aux abords des universités.

Première publication : 05/12/2009

COMMENTAIRE(S)