Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La rigueur version Valls

En savoir plus

TECH 24

Les Google Glass déjà mal vues

En savoir plus

  • Abdelaziz Bouteflika, le président fantôme

    En savoir plus

  • Sans surprise, Bouteflika réélu président de l'Algérie avec 81,53 % des voix

    En savoir plus

  • Les séparatistes de l'est de l'Ukraine rejettent l'accord conclu à Genève

    En savoir plus

  • L'embryon numérique, la nouvelle technologie pour faire un bébé parfait

    En savoir plus

  • Découverte de la première planète jumelle de la Terre

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

  • Arrestation du capitaine du ferry naufragé en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Manuel Valls au Vatican pour les canonisations de Jean-Paul II et Jean XXIII

    En savoir plus

  • Hollande ne se représentera pas en 2017 si le chômage ne baisse pas

    En savoir plus

  • La Russie "ne souhaite pas se faire déborder par le mouvement qu’elle a suscité"

    En savoir plus

  • Aquilino Morelle, conseiller politique de François Hollande, démissionne

    En savoir plus

  • Au moins 12 morts dans l'avalanche la plus meurtrière de l'Everest

    En savoir plus

  • En Inde, des votes à vendre

    En savoir plus

  • Près de 60 morts dans l'attaque d’une base de l’ONU au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • Prijedor : les survivants contre l’oubli

    En savoir plus

  • Mort de Gabriel Garcia Marquez, géant de la littérature sud-américaine

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • Le virus Ebola présent en Guinée et au Liberia est issu d'une nouvelle souche

    En savoir plus

Asie - pacifique

À l'approche des manifestations anti-Ahmadinejad, Internet ne répond plus

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/12/2009

Alors que plusieurs groupes d'opposition iraniens appellent à manifester lundi dans les rues de Téhéran, les liaisons Internet vers l'étranger ne fonctionnent plus.

AFP - La plupart des liaisons internet avec l'étranger ont été interrompues ou sérieusement perturbées samedi à Téhéran, alors que plusieurs groupes d'opposition au président Mahmoud Ahmadinejad ont appelé lundi à des manifestations, ont constaté l'AFP et d'autres utilisateurs.

Interrogées sur l'arrêt soudain des liaisons avec l'étranger en début d'après-midi, plusieurs sources appartenant à des services techniques ont affirmé à l'AFP qu'il ne s'agissait pas d'une panne mais d'une "décision des autorités", sans plus de précisions.

Ces liaisons restaient impossibles en fin de journée.

Aucun responsable du ministère des Télécommunications iranien n'a pu être joint immédiatement par l'AFP pour commenter ces affirmations.

Les liaisons internet, par SMS et parfois même par téléphone mobile, ont été régulièrement coupées ou brouillées par les autorités ces derniers mois lors des manifestations contre la réélection contestée du président Ahmadinejad en juin.

C'est cependant la première fois que certaines liaisons internet sont interrompues deux jours avant des manifestations prévues.

Plusieurs mouvements d'opposants à la réélection du président Ahmadinejad ont appelé à de nouvelles manifestations lundi, à l'occasion de la "journée des étudiants" qui commémore chaque année depuis la révolution islamique la mort de trois étudiants lors d'une manifestation anti-américaine en 1953.

Les autorités ont averti qu'elles ne tolèreraient lundi aucun rassemblement "illégal" aux abords des universités.

Première publication : 05/12/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)