Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Toile émue après l'attentat contre des Coptes en Egypte

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Tournée diplomatique de Trump: des débuts réussis ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentat à Manchester : 22 morts, le groupe EI revendique l'attaque

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Nicole Kidman, reine de la Croisette

En savoir plus

#ActuElles

Au Pakistan, des centres pour protéger les femmes des violences domestiques

En savoir plus

TECH 24

Ice Memory : les glaciers rafraîchissent la mémoire de l'humanité

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Les climatosceptiques à la Maison Blanche

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Premier budget de Trump : prendre aux pauvres pour donner aux riches ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Réforme du travail : Macron à l'épreuve du feu

En savoir plus

Sports

L'Espagne s'adjuge la Coupe Davis en faisant carton plein face aux Tchèques

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/12/2009

Cinq victoires en autant de rencontres : Rafael Nadal et ses coéquipiers ont sèchement battu la République tchèque en finale de la Coupe Davis. Un trophée que l'Espagne s'adjuge pour la quatrième fois.

REUTERS - Rafael Nadal et David Ferrer ont complété dimanche le triomphe par cinq victoires à zéro de l'Espagne sur la République tchèque en finale de la Coupe Davis.

Nadal a remporté le quatrième simple 6-3 6-4 face à Jan Hajek, classé 102e à l'ATP.
Ferrer (n°18) a dominé 6-4 6-2 le Tchèque Lukas Dlouhy (465e) et a clos le cinquième match d'un smash qui a symbolisé la supériorité de l'équipe espagnole et fait rugir de joie le public du Palau Sant Jordi de Barcelone.

Les Espagnols étaient assurés de devenir le premier pays à conserver le trophée depuis la Suède en 1998 après les deux premiers simples, remportés, vendredi, par Nadal et Ferrer contre Tomas Berdych et Radek Stepanek et le double gagné, samedi, par Feliciano Lopez et Fernando Verdasco face aux mêmes Stepanek et Berdych.

 

Première publication : 06/12/2009

COMMENTAIRE(S)