Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Grand oral de Manuel Valls : confiance renouvelée mais majorité fragilisée ?

En savoir plus

DÉBAT

Immigration clandestine : l'Europe impuissante ?

En savoir plus

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Margaret Atwood, la reine du roman d’anticipation est de retour !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

SUR LE NET

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco s'impose, le Real cartonne

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Au moins 67 Sud-Africains tués dans l'effondrement d'un immeuble à Lagos

    En savoir plus

  • Une roquette tirée de Gaza vers Israël, la première depuis la trêve

    En savoir plus

  • Les étrangers désormais interdits de travail au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Exposition : Niki de Saint Phalle, une sacrée nana, au Grand Palais

    En savoir plus

  • Air France : la grève se durcit, les négociations "bloquées"

    En savoir plus

  • Yannick Agnel, la fin du rêve américain

    En savoir plus

  • Deux branches d’Al-Qaïda appellent les jihadistes à s’unir contre la coalition anti-EI

    En savoir plus

  • Nouvel appel des musulmans de France contre l’EI

    En savoir plus

  • Washington frappe des positions de l'État islamique près de Bagdad

    En savoir plus

  • Les députés ukrainiens ratifient l’accord d’association avec l’UE

    En savoir plus

Amériques

Obama au Congrès pour convaincre les démocrates d'adopter la réforme de la santé

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/12/2009

Le Congrès poursuit les débats sur la réforme du système de santé, l'une des grandes priorités de Barack Obama. Le président américain y est attendu ce dimanche pour encourager ses troupes à voter le projet de loi.

AFP - Les sénateurs américains sont à pied d'oeuvre ce week-end au Capitole pour poursuivre leurs débats sur la réforme de la couverture santé, et le président Barack Obama leur rendra visite dimanche pour encourager les démocrates à adopter la réforme.

La réforme du système de couverture santé visant à rendre l'assurance santé accessible aux quelque 36 millions d'Américains qui n'en ont pas, est une des grandes priorités de Barack Obama.

Le chef de la majorité démocrate, Harry Reid, a décidé de poursuivre les débats pendant le week-end dans l'espoir de parvenir à un vote sur le texte avant la fin de l'année.

Le président se rendra au Capitole dimanche après-midi à 14H00 (19H00 GMT) pour assister à la réunion, à huis-clos du groupe démocrate, a-t-on appris auprès de la Maison Blanche.

Lundi, après des mois de discussions en commission et de négociations informelles, les sénateurs ont entamé pour la première fois les débats en séance plénière. Ils ont effectué leurs premiers votes sur des amendements cette semaine.

M. Reid a besoin de 60 voix sur 100 pour faire adopter le projet de loi.

Or, sur les 58 sénateurs démocrates et les deux indépendants qui composent la majorité, une poignée se dit opposée à un système public d'assurance santé, qui serait mis en concurrence dans le plan de réforme avec les assurances privées.

Le président Obama essaiera d'aider la majorité à trouver un compromis pour obtenir le soutien des sénateurs hésitants : les démocrates Mary Landrieu, Blanche Lincoln, Ben Nelson et leur collègue indépendant Joe Lieberman.

Outre son opposition à une "option publique", M. Nelson réclame également des dispositions pour empêcher l'utilisation de fonds publics pour l'avortement.

La Chambre des représentants a déjà approuvé le 7 novembre dernier sa version du projet de loi de réforme de la couverture santé.
 

Première publication : 06/12/2009

  • ÉTATS-UNIS

    Obama passe une première étape-clé au Sénat pour la réforme de la santé

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    La commission des finances du Sénat approuve le plan santé d'Obama

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)