Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LES OBSERVATEURS

Drame du "Cercueil volant" et un riche couple sauve des migrants

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les yeux doux d'Angela Merkel"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Traité transatlantique : les consommateurs lésés ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Dacian Ciolos, commissaire européen à l'Agriculture et au Développement rural

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le hip-hop fusion à la française

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

La Tunisie se prépare à voter

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Nouvelle tentative pour mettre fin au conflit entre Kiev et Moscou

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Sommet européen sur l'emploi : la croissance à l'ordre du jour

En savoir plus

  • Mort du PDG de Total Christophe de Margerie

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 au Qatar se jouera en hiver, tranche Blatter

    En savoir plus

  • Oscar de la Renta, le célèbre styliste des Premières dames, est mort

    En savoir plus

  • Yémen : l’irrémédiable ascension des Houthis, nouveaux maîtres de Sanaa

    En savoir plus

  • Ankara va faciliter le passage des peshmerga vers Kobané

    En savoir plus

  • L'armée suédoise traque un introuvable sous-marin russe

    En savoir plus

  • Ebola : le transport aérien, dossier épineux de la gestion de l’épidémie

    En savoir plus

  • Procès des journalistes en Papouasie : "Ils n’ont pas commis de faute très grave"

    En savoir plus

  • Tout ce que vous pensez savoir sur Ebola... et qui est faux !

    En savoir plus

  • L’Algérie refuse de remplacer le Maroc pour l’organisation de la CAN-2015

    En savoir plus

  • François Hollande inaugure la Fondation Vuitton à Paris

    En savoir plus

  • Paris et Berlin s'entendent pour stimuler l'investissement en Europe

    En savoir plus

  • Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

    En savoir plus

  • Kate et William attendent leur deuxième enfant pour avril

    En savoir plus

  • Quand l’EI ne veut plus que ses militants postent de selfies

    En savoir plus

Amériques

Washington reconnaît avoir perdu la trace de Ben Laden "depuis des années"

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/12/2009

Dans une interview accordée à la chaîne ABC, le secrétaire américain à la Défense, Robert Gates, a avoué que les États-Unis n'avaient pas recueilli la moindre information fiable sur le numéro un d'Al-Qaïda "depuis des années".

AFP - Les Etats-Unis ne savent pas où se trouve le chef d'Al-Qaïda, Oussama ben Laden, et manquent d'informations fiables "depuis des années" pour le localiser, a affirmé dimanche le secrétaire américain à la Défense Robert Gates à la chaîne de télévision ABC.

A la question de savoir si le Pakistan faisait suffisamment le nécessaire pour capturer le criminel le plus recherché au monde, Gates a répondu: "on ne sait pas où Oussama se trouve. Si on le savait, on serait aller le chercher".

Par ailleurs, le secrétaire d'Etat américain à la Défense n'a pas été en mesure de confirmer l'information selon laquelle un taliban détenu au Pakistan avait affirmé savoir où se trouvait Ben Laden début 2009.

Une prime de 50 millions de dollars a été offerte par les Etats-Unis pour la capture ou la mort ou toute information conduisant à la capture ou la mort d'Oussama ben Laden.

La plupart des experts estiment qu'il se terre dans les zones tribales pakistanaises, même si certains pensent qu'une grande ville pakistanaise pourrait être un meilleur refuge.

La seule chose certaine est qu'il a fui, fin 2001, l'Afghanistan et est entré au Pakistan par la province du Waziristan du Nord, l'une des zones tribales semi-autonome, peuplées de Pachtounes traditionnellement rétifs à l'autorité centrale.
 

Première publication : 06/12/2009

  • DIPLOMATIE

    À Londres, Gilani affirme que Ben Laden ne se cache pas au Pakistan

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)