Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Toile émue après l'attentat contre des Coptes en Egypte

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Hommage à Jean-Karim Fall : la rédaction de France 24 en deuil

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Tournée diplomatique de Trump: des débuts réussis ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentat à Manchester : 22 morts, le groupe EI revendique l'attaque

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Nicole Kidman, reine de la Croisette

En savoir plus

#ActuElles

Au Pakistan, des centres pour protéger les femmes des violences domestiques

En savoir plus

TECH 24

Ice Memory : les glaciers rafraîchissent la mémoire de l'humanité

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Les climatosceptiques à la Maison Blanche

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Premier budget de Trump : prendre aux pauvres pour donner aux riches ?

En savoir plus

FOCUS

Un reportage tourné par nos correspondants sur un sujet qui fait l’actualité dans leur pays, suivi du décryptage de notre invité. Du lundi au vendredi, à 14h15.

Dernière modification : 07/12/2009

Croissance verte : le défi chinois

Alors que s'ouvre le sommet de Copenhague consacré au changement climatique, un pays attire particulièrement l'attention parmi les 192 participants : la Chine. Puissance économique montante, elle est considérée comme le plus grand pollueur de la planète.

Laurent Li, spécialiste de météorologie dynamique au CNRS, et Joris Zylberman, correspondant de FRANCE 24 à Pékin, sont les invités de ce Focus. 

 

Pour celui qui n’est jamais venu à Linfen, une ville de la province du Shanxi, dans le nord de la Chine, il est difficile de croire que l’air est moins pollué qu’avant… Pourtant, dans cette cité de quatre millions d’habitants considérée comme la ville la plus polluée du monde il y a trois ans, les résultats sont là.

À l’époque, Linfen, perpétuellement plongée dans un brouillard de poussière, enregistrait une qualité de l’air alarmante 350 jours par an. Aujourd’hui, la tendance s’est inversée : l’air est devenu respirable la plupart des jours de l’année. "Maintenant, on peut sortir avec un manteau blanc et le remettre deux ou trois jours de suite sans qu’il soit tout poussiéreux, c’est quand même pas mal !", confie une jeune commerçante du centre-ville. "On voit bien que l’air s’est amélioré, déclare une vieille dame. Maintenant, il y a de la pelouse et des arbres ! Regardez, sur la place, tout est vert !"

Si le gouvernement chinois peut se vanter d’une légère amélioration de la situation à Linfen, c’est parce qu'il a forcé la mairie à agir sur les principales causes du problème depuis les Jeux olympiques de Pékin, en 2008 : le charbon, dont Linfen est l’un des grands producteurs du pays. La majorité des fonderies a été fermée, ainsi que le tiers des mines, en particulier les petites. Les usines de transformation du charbon sont aujourd’hui à l’arrêt ou marchent au ralenti. "Avant, on travaillait 24 heures sur 24 sans pouvoir faire de pause, explique Ma Shuguo, gérant de l’usine Ximei. Aujourd’hui, on travaille à peine 5 à 6 heures par jour…"

Mais la partie n’est pas encore gagnée. Linfen est toujours loin d'être un paradis pour la santé. Les pires taux de cancer du poumon du pays y sont enregistrés. En cause : les centrales électriques au charbon, dont la grande majorité n’est pas équipée de technologies propres. La fermeture des petites mines est donc loin de suffire, selon Yang Ailun, spécialiste du charbon et du changement climatique à Greenpeace China. Pour elle, "la Chine doit sortir du charbon. C’est la seule manière d’en finir avec le chaos environnemental sur le plan local et avec le chaos climatique mondial".

Sortir définitivement du cauchemar du charbon… La question n’est pourtant pas à l’ordre du jour, dans une Chine qui compte encore largement sur cet autre or noir pour alimenter son développement économique.

Par Maple CHEN , Joris Zylberman , Henri MORTON

COMMENTAIRE(S)

Les archives

26/05/2017 Afrique

Afrique de l'Ouest : un navire pour lutter contre le pillage de la pêche

Une équipe de Greenpeace et des gardes-côtes de quatre pays (Guinée-Bissau, Sénégal, Sierra Leone et Guinée) patrouillent sur l'Esperanza. Leur mission : enquêter sur la pêche...

En savoir plus

25/05/2017 Moyen-Orient

Irak : Kirkouk, laboratoire du vivre ensemble

En Irak, alors que l’organisation État islamique perd peu à peu du terrain, la question de l’après se pose déjà. Comment dépasser les haines inter-communautaires et vivre à...

En savoir plus

24/05/2017 Espagne

En Espagne, le parc paradisiaque de Doñana meurt de soif

Au sud de l’Espagne, en Andalousie, la réserve naturelle de Donana est inscrite au patrimoine de l'Humanité par l'Unesco. Ce parc est un paradis pour les animaux : c'est le...

En savoir plus

23/05/2017 Pakistan

Au Pakistan, des centres pour protéger les femmes en danger

Au Pakistan, le gouvernement du Penjab vient d'annoncer la construction d'une trentaine de centres destinés à la protection des femmes victimes de violences. Du jamais vu dans un...

En savoir plus

22/05/2017 Santé

Les "virus guérisseurs", un espoir dans la lutte contre les "superbactéries"

La résistance aux antibiotiques est devenue un problème de santé publique à l’échelle mondiale. Avec l'émergence des "superbactéries", certains traitements sont devenus...

En savoir plus