Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Assistants parlementaires au FN : Marine Le Pen snobe la police

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : Des milliers de déplacés, fuyant Boko Haram, menacés par la famine

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Lutte contre le groupe État islamique : où en sont les offensives contre les djihadistes ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

France – Présidentielle 2017 : alliances, retraits et tentatives d’union de la semaine

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des arts de Virginie Lemoine

En savoir plus

#ActuElles

L'humour a-t-il un sexe ?

En savoir plus

TECH 24

"Bring back our Internet" : le hashtag de ralliement des Camerounais

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Grèce : une crise sans fin ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

France insoumise : le coût du programme de Jean-Luc Mélenchon

En savoir plus

FOCUS

Un reportage tourné par nos correspondants sur un sujet qui fait l’actualité dans leur pays, suivi du décryptage de notre invité. Du lundi au vendredi, à 14h15.

Dernière modification : 07/12/2009

Croissance verte : le défi chinois

Alors que s'ouvre le sommet de Copenhague consacré au changement climatique, un pays attire particulièrement l'attention parmi les 192 participants : la Chine. Puissance économique montante, elle est considérée comme le plus grand pollueur de la planète.

Laurent Li, spécialiste de météorologie dynamique au CNRS, et Joris Zylberman, correspondant de FRANCE 24 à Pékin, sont les invités de ce Focus. 

 

Pour celui qui n’est jamais venu à Linfen, une ville de la province du Shanxi, dans le nord de la Chine, il est difficile de croire que l’air est moins pollué qu’avant… Pourtant, dans cette cité de quatre millions d’habitants considérée comme la ville la plus polluée du monde il y a trois ans, les résultats sont là.

À l’époque, Linfen, perpétuellement plongée dans un brouillard de poussière, enregistrait une qualité de l’air alarmante 350 jours par an. Aujourd’hui, la tendance s’est inversée : l’air est devenu respirable la plupart des jours de l’année. "Maintenant, on peut sortir avec un manteau blanc et le remettre deux ou trois jours de suite sans qu’il soit tout poussiéreux, c’est quand même pas mal !", confie une jeune commerçante du centre-ville. "On voit bien que l’air s’est amélioré, déclare une vieille dame. Maintenant, il y a de la pelouse et des arbres ! Regardez, sur la place, tout est vert !"

Si le gouvernement chinois peut se vanter d’une légère amélioration de la situation à Linfen, c’est parce qu'il a forcé la mairie à agir sur les principales causes du problème depuis les Jeux olympiques de Pékin, en 2008 : le charbon, dont Linfen est l’un des grands producteurs du pays. La majorité des fonderies a été fermée, ainsi que le tiers des mines, en particulier les petites. Les usines de transformation du charbon sont aujourd’hui à l’arrêt ou marchent au ralenti. "Avant, on travaillait 24 heures sur 24 sans pouvoir faire de pause, explique Ma Shuguo, gérant de l’usine Ximei. Aujourd’hui, on travaille à peine 5 à 6 heures par jour…"

Mais la partie n’est pas encore gagnée. Linfen est toujours loin d'être un paradis pour la santé. Les pires taux de cancer du poumon du pays y sont enregistrés. En cause : les centrales électriques au charbon, dont la grande majorité n’est pas équipée de technologies propres. La fermeture des petites mines est donc loin de suffire, selon Yang Ailun, spécialiste du charbon et du changement climatique à Greenpeace China. Pour elle, "la Chine doit sortir du charbon. C’est la seule manière d’en finir avec le chaos environnemental sur le plan local et avec le chaos climatique mondial".

Sortir définitivement du cauchemar du charbon… La question n’est pourtant pas à l’ordre du jour, dans une Chine qui compte encore largement sur cet autre or noir pour alimenter son développement économique.

Par Maple CHEN , Joris Zylberman , Henri MORTON

COMMENTAIRE(S)

Les archives

24/02/2017 France

En France, une prime au retour pour inciter les migrants à rentrer

Depuis le début de l'année, plus de 13 000 migrants ont traversé la Méditerranée pour rejoindre l'Europe, déjà plus que l'an dernier à la même période. Mais ils sont aussi de...

En savoir plus

23/02/2017 Émirats arabes unis

Salon de l'armement à Abu Dhabi : les dépenses militaires n'ont jamais été aussi élevées

Le salon de l'armement IDEX, le plus important du Moyen-Orient, se tient actuellement à Abu Dhabi, aux Émirats arabes unis. Depuis plusieurs jours, les grandes entreprises du...

En savoir plus

22/02/2017 Cameroun

#BringBackOurInternet : la bataille numérique au Cameroun anglophone

Depuis le 17 janvier, les zones anglophones du Cameroun sont privées d'Internet. C'est dans ces régions que des mouvements de contestation – notamment une grève des enseignants –...

En savoir plus

21/02/2017 Libye

Crise migratoire en Europe : la formation des garde-côtes libyens est-elle suffisante?

Depuis plusieurs mois, l'Union européenne tente de fermer la route de la Méditerranée centrale empruntée par des dizaines de milliers de migrants et de candidats à l'asile. Pour...

En savoir plus

20/02/2017 États-Unis

Dakota du Nord : les Amérindiens demandent le gel du chantier de l'oléoduc

Aux États-Unis, dans le Dakota du Nord, les membres de la tribu indienne de Standing Rock tiennent tête aux multinationales du pétrole et aux forces de l'ordre depuis plusieurs...

En savoir plus