Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence sociale : le gouvernement mise sur l'apprentissage

En savoir plus

  • Vidéo : À Rafah les habitants sont pris au piège

    En savoir plus

  • Netanyahou déterminé à "frapper les terroristes" à Gaza

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

  • Cynk, l’entreprise fantôme qui valait quatre milliards

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Vidéo : le sélectionneur du Niger Gernot Rohr livre sa vision du Mondial

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Nemmouche accepte d'être extradé vers la Belgique

    En savoir plus

  • Les forces kurdes revendiquent la prise de deux champs pétroliers

    En savoir plus

  • Le FC Barcelone casse sa tirelire pour s’offrir le controversé Luis Suarez

    En savoir plus

  • À Kaboul, Kerry plaide pour un audit des résultats de la présidentielle

    En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre pénuries et guerre psychologique

    En savoir plus

  • La fillette américaine, "guérie" du sida, est toujours séropositive

    En savoir plus

  • En images : une station service israélienne touchée par une roquette

    En savoir plus

Planète

La police déloge le militant de Greenpeace enchaîné à une voie ferrée

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 07/12/2009

La police a évacué ce matin un militant qui s'était enchaîné la veille à une voie ferrée à Cherbourg. Greenpeace voulait ainsi empêcher l'arrivée d'un convoi nucléaire en provenance de Russie mais celui-ci est finalement parvenu à bon port.

AFP - Les forces de l'ordre ont procédé lundi matin à l'évacuation d'un militant de Greenpeace qui s'était enchaîné dimanche soir à la voie ferrée à Cherbourg pour empêcher l'arrivée d'un train transportant de l'uranium à destination de la Russie, a constaté un correspondant de l'AFP.

Une trentaine de gendarmes mobiles et de policiers ont participé à cette délicate opération, encore en cours vers 6h00. En effet, le militant, allongé sur la voie, avait les deux bras placés dans un manchon rigide passant sous les rails.

Greenpeace demande un moratoire sur les exportations d'uranium vers la Russie tant que les enquêtes commanditées par le ministre de l'environnement Jean-Louis Borloo sur le devenir de ces exportations vers ce pays ne sont pas achevées.

Un navire battant pavillon maltais est attendu "dans les tout prochains jours" à Cherbourg où il doit embarquer une cargaison d'uranium appauvri en provenance de l'usine Areva de Pierrelatte (Drôme) pour l'acheminer vers la Russie, avait confirmé dimanche Areva.

Selon Areva, l'uranium appauvri est acheminé en Russie pour y être réenrichi avant d'être de nouveau expédié en France où il servira à fabriquer du combustible nucléaire.

Mais selon Greenpeace, qui fait état d'un rapport présenté comme officiel, "depuis 2006, 33.000 tonnes d'uranium ont été exportées vers la Russie (dont 23.540 tonnes d'uranium appauvri) et seulement 3.090 tonnes ont été réexpédiées en France" et le reste "abandonné sur place".

Première publication : 07/12/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)