Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Mali - pourparlers à Alger : peut-on croire à la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine : la Russie en guerre contre l'Europe ?

En savoir plus

FOCUS

Les géants américains du tabac à l'assaut de la cigarette électronique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Ben l'Oncle Soul toujours en plein rêve pour son deuxième album

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le trio CAB, un voyage musical entre Afrique, Brésil et Caraïbes

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Quand Manuel Valls tente de faire disparaître ses tweets

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

  • Hong Kong en rébellion contre l’emprise de Pékin

    En savoir plus

  • Vidéo : une rentrée des classes pas comme les autres en Ukraine

    En savoir plus

  • L'ONU envoie une mission pour enquêter sur les crimes de l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Vers un nouveau coup d'État militaire au Pakistan ?

    En savoir plus

  • Cisjordanie : les États-Unis exhortent Israël à renoncer aux expropriations

    En savoir plus

  • Face à l'avancée de l'EI en Irak, la peur gagne l'Iran

    En savoir plus

  • Et si la France vendait la Joconde pour éponger ses dettes ?

    En savoir plus

  • Webdoc : "Le Grand incendie" primé à Visa pour l'image

    En savoir plus

  • Le pape organise un "match pour la paix" avec des stars du foot

    En savoir plus

  • Le Premier ministre de retour au Lesotho après un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Un immeuble s'effondre en banlieue parisienne, huit morts

    En savoir plus

  • République centrafricaine : les ravages de la haine

    En savoir plus

  • Embargo russe : les producteurs français redoutent la concurrence polonaise

    En savoir plus

  • Importante victoire de l’armée irakienne face aux jihadistes de l’EI

    En savoir plus

SCIENCES

Virgin Galactic dévoile son vaisseau pour les futurs touristes de l'espace

Vidéo par Guillaume COUDERC

Texte par Dépêche

Dernière modification : 07/12/2009

Le patron de Virgin, Richard Branson (à gauche sur la photo), a dévoilé son "SpaceShip Two", le vaisseau spatial avec lequel il espère pouvoir faire voyager des touristes dans l'espace d'ici à 18 mois... pour la coquette somme de 200 000 dollars.

AFP - Le milliardaire britannique Richard Branson a dévoilé lundi le vaisseau spatial appelé à transporter des touristes dans l'espace sous la bannière de Virgin Galactic pour la coquette somme de 200.000 dollars, posant fièrement devant le bel engin blanc à l'allure profilée.

Devançant les essais du vaisseau dans le désert de Mojave en Californie (ouest des Etats-Unis), M. Branson a annoncé sur la chaîne CNN qu'il avait l'intention d'être parmi les premiers passagers à s'élancer dans environ 18 mois, avec sa famille et le concepteur du vaisseau, l'Américain Burt Rutan.

Le sémillant milliardaire britannique à la chevelure argent et arborant une veste d'aviateur en cuir, se trouvait dans un hangar devant le vaisseau "SpaceShipTwo", suspendu à son vaisseau-mère baptisé "Le chevalier blanc" ("White Knight"). Ce dernier, évoquant deux avions à réaction joints par une aile commune, était orné d'un emblème représentant une jeune femme plongeant dans l'espace, censée représenter Eve, la mère de Richard Branson.

M. Branson a expliqué que l'appareil était conçu pour revenir sur Terre comme "un volant de badminton géant" pour éviter la surchauffe, l'un des plus grands dangers lors du retour dans l'atmosphère.

"Les six astronautes potentiels seront assis dans l'unité centrale ici, ce qui sera leur navette, et le +Chevalier blanc+ les emmènera à environ 18.300 mètres d'altitude", a expliqué M. Branson, en désignant l'appareil.

"A 18.000 mètres, ils se détacheront et se déplaceront à plus de 3.000 kmh en 10 secondes pour être propulsés dans l'espace", a-t-il ajouté.

Une fois dans l'espace, les touristes spatiaux pourront se lever de leur siège et regarder la Terre à travers de vastes hublots, les premiers du genre pour une navette spatiale.

"Ils pourront flotter (en apesanteur) et devenir des astronautes, et quand ils seront prêts à regagner l'atmopshère terrestre, ils retourneront à leur place et boucleront leur ceinture pour entamer leur retour sur Terre", s'est réjoui M. Branson.

Première publication : 07/12/2009

COMMENTAIRE(S)