Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

REPORTERS

L’Écosse va-t-elle filer à l'anglaise ?

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

DÉBAT

Lutte contre les jihadistes : faut-il s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

  • L’Australie déjoue des meurtres projetés par l’État islamique

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : la presse britannique veut sauver l'Union

    En savoir plus

  • Ajax - PSG : Lucas reconnaît avoir fait "une erreur"

    En savoir plus

  • Une volontaire française de MSF contaminée par Ebola au Liberia

    En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

SCIENCES

Virgin Galactic dévoile son vaisseau pour les futurs touristes de l'espace

Vidéo par Guillaume COUDERC

Texte par Dépêche

Dernière modification : 07/12/2009

Le patron de Virgin, Richard Branson (à gauche sur la photo), a dévoilé son "SpaceShip Two", le vaisseau spatial avec lequel il espère pouvoir faire voyager des touristes dans l'espace d'ici à 18 mois... pour la coquette somme de 200 000 dollars.

AFP - Le milliardaire britannique Richard Branson a dévoilé lundi le vaisseau spatial appelé à transporter des touristes dans l'espace sous la bannière de Virgin Galactic pour la coquette somme de 200.000 dollars, posant fièrement devant le bel engin blanc à l'allure profilée.

Devançant les essais du vaisseau dans le désert de Mojave en Californie (ouest des Etats-Unis), M. Branson a annoncé sur la chaîne CNN qu'il avait l'intention d'être parmi les premiers passagers à s'élancer dans environ 18 mois, avec sa famille et le concepteur du vaisseau, l'Américain Burt Rutan.

Le sémillant milliardaire britannique à la chevelure argent et arborant une veste d'aviateur en cuir, se trouvait dans un hangar devant le vaisseau "SpaceShipTwo", suspendu à son vaisseau-mère baptisé "Le chevalier blanc" ("White Knight"). Ce dernier, évoquant deux avions à réaction joints par une aile commune, était orné d'un emblème représentant une jeune femme plongeant dans l'espace, censée représenter Eve, la mère de Richard Branson.

M. Branson a expliqué que l'appareil était conçu pour revenir sur Terre comme "un volant de badminton géant" pour éviter la surchauffe, l'un des plus grands dangers lors du retour dans l'atmosphère.

"Les six astronautes potentiels seront assis dans l'unité centrale ici, ce qui sera leur navette, et le +Chevalier blanc+ les emmènera à environ 18.300 mètres d'altitude", a expliqué M. Branson, en désignant l'appareil.

"A 18.000 mètres, ils se détacheront et se déplaceront à plus de 3.000 kmh en 10 secondes pour être propulsés dans l'espace", a-t-il ajouté.

Une fois dans l'espace, les touristes spatiaux pourront se lever de leur siège et regarder la Terre à travers de vastes hublots, les premiers du genre pour une navette spatiale.

"Ils pourront flotter (en apesanteur) et devenir des astronautes, et quand ils seront prêts à regagner l'atmopshère terrestre, ils retourneront à leur place et boucleront leur ceinture pour entamer leur retour sur Terre", s'est réjoui M. Branson.

Première publication : 07/12/2009

COMMENTAIRE(S)