Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Transparence de la vie publique : la France rattrape son retard

En savoir plus

SUR LE NET

Guerre d'intimidation : EIIL contre les États-Unis

En savoir plus

SUR LE NET

Des militants anti-avortement s'opposent au "Ice Bucket Challenge"

En savoir plus

SUR LE NET

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

  • En direct : "Renforcer la France, c'est renforcer son économie", lance Valls

    En savoir plus

  • Ukraine : l'UE pose un ultimatum à la Russie avant de nouvelles sanctions

    En savoir plus

  • La contestation anti-gouvernementale vire au chaos à Islamabad

    En savoir plus

  • Golan : les Casques bleus philippins "saufs", les fidjiens toujours détenus

    En savoir plus

  • Après deux ans de captivité au Mali, deux diplomates algériens libérés

    En savoir plus

  • Offensive irakienne et frappes américaines contre l'EI à Amerli

    En savoir plus

  • UE : Tusk président du Conseil, Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

  • Judo : Teddy Riner décroche un 7e titre de champion du monde

    En savoir plus

  • Selon Pretoria, le Lesotho est en proie à un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Taubira "assume les conséquences" de sa présence chez les frondeurs du PS

    En savoir plus

  • Un cargo ukrainien s'écrase dans le sud de l'Algérie

    En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

Amériques

Des démocrates parviennent à un compromis sur la réforme de santé

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/12/2009

Un groupe de sénateurs démocrates chargés de négocier la réforme du système de santé américain sont parvenu à un compromis pour trouver un substitut au volet d'assurance public inclus dans la proposition de loi du Sénat.

Reuters - Les sénateurs démocrates chargés de négocier la réforme du système d'assurance-maladie aux Etats-Unis ont annoncé avoir trouvé un compromis au sujet du du système d'assurance public.

"Nous avons un large accord", a déclaré à la presse le chef de file de la majorité démocrate au Sénat, Harry Reid. Il n'a pas voulu de donner de détails.

Une équipe de dix sénateurs démocrates, cinq "libéraux" et cinq "modérés", a travaillé pendant plusieurs jours pour trouver un substitut au volet d'assurance public inclus dans la proposition de loi du Sénat sur la santé, après les inquiétudes signalées par certains modérés.

Ce "volet public" géré par le gouvernement est l'un des principaux obstacles à la réforme du système de santé voulu par Barack Obama.

A la place du schéma entièrement public, il serait créé un projet à but non lucratif géré par les assureurs privés et administré par un organisme public, l'Office of Personnel Management, explique-t-on de sources démocrates au Sénat.

Les négociateurs ont aussi cherché à estimer le coût d'une augmentation du nombre de bénéficiaires du programme Medicare destiné aux personnes âgées. Les Américains y ont droit actuellement à partir de 65 ans. Ce programme pourrait être désormais ouvert aux Américains dès 55 ans.

Cette proposition, visant à créer un système d'assurance plus abordable pour les salariés âgés, est mis en avant par les démocrates dits libéraux. En échange, ils renonceraient à soutenir le "volet public".

La Chambre des représentants a adopté son propre projet de loi le 7 novembre, et, si le Sénat fait de même, il faudra que les deux chambres s'accordent sur un texte commun, fruit de la fusion des deux projets, avant que le président Obama ne puisse signer la mouture finale.

Le président américain a fait de la réforme du système de santé sa priorité sur le plan intérieur. Il veut étendre la couverture maladie à la plus large partie possible des 46 millions d'habitants qui en sont actuellement privés et mettre un terme à certaines pratiques des compagnies d'assurance, comme le refus d'assurer certaines catégories à risque de la population.

 

Première publication : 09/12/2009

  • ÉTATS-UNIS

    Obama passe une première étape-clé au Sénat pour la réforme de la santé

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    La commission des finances du Sénat approuve le plan santé d'Obama

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)