Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

BILLET RETOUR

Prijedor : les survivants contre l’oubli

En savoir plus

REPORTERS

En Inde, des votes à vendre

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les mutins du PS défient Valls"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bouteflika dans un fauteuil

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle algérienne : Abdelaziz Bouteflika vote en fauteuil roulant

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Accueil mitigé du "Twitter chinois"

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Guillaume Poitrinal, co-président du Conseil de la simplification

En savoir plus

  • En direct : l'Algérie attend les résultats d'un scrutin déjà contesté

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

  • Ukraine : "Moscou ne souhaite pas se faire déborder par le mouvement qu’elle a suscité"

    En savoir plus

  • Aquilino Morelle, conseiller politique de François Hollande, démissionne

    En savoir plus

  • En Inde, des votes à vendre

    En savoir plus

  • Le bilan du ferry s'alourdit, un mandat d'arrêt délivré contre le capitaine

    En savoir plus

  • Accord à Genève : l’est de l’Ukraine encore loin de la "désescalade"

    En savoir plus

  • Au moins 20 morts dans l'attaque d’une base de l’ONU au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • Mort de Gabriel Garcia Marquez, géant de la littérature sud-américaine

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • Le virus Ebola présent en Guinée et au Liberia est issu d'une nouvelle souche

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

  • Les oranges de Floride victimes d'une bactérie, le prix du jus s'envole

    En savoir plus

  • Un conseiller de François Hollande épinglé pour ses conflits d'intérêts

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Étape cruciale des élections législatives en Inde

    En savoir plus

FRANCE

A l'heure de Copenhague, le projet Autolib' prend forme à Paris

©

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 10/12/2009

Paris lance ce jeudi l'appel d'offres pour Autolib', un système de location en libre service de voitures électriques. Si la mairie de Paris qualifie le projet de "première mondiale", les Verts ne cachent pas leur scepticisme.

Alors que les grands de la planète discutent environnement à Copenhague, le maire de Paris, Bertrand Delanoë, lance officiellement ce jeudi l'appel d'offres pour Autolib', un système de location de voitures électriques en libre service dans la capitale et sa proche banlieue.

Inspiré du système à succès Vélib', le projet Autolib', que le maire de Paris avait promis dès les dernières municipales, ambitionne de mettre à la disposition des futurs abonnés 3 000 véhicules répartis dans plus de 1 000 stations à Paris et dans sa proche banlieue.

Avis, RATP, SNCF et Vinci Park se sont déjà accordés pour proposer ensemble un projet. Toutes les offres seront étudiées au printemps prochain et le choix du candidat devrait être décidé fin 2010.

Aberration écologique

Les candidats devront en particulier proposer des moyens d’empêcher que les voitures soient vandalisées ou abimées. Un vrai défi de gestion – d’autant que l’expérience Velib' à prouver que les dégradations sont nombreuses - qui rend les Verts, pourtant alliés de Betrand Delanoë, sceptiques.

Favorables à l'autopartage et à un système de petits taxis électriques, les Verts critiquent Autolib' sur plusieurs plans et en particulier d’un point de vue… écologique. Le public visé, argumentent-ils, ne possède pas de voiture. Les autolib’ les inciteraient donc à se détourner des transports en commun, Velib', taxis et autres systèmes de location de voiture et d’autopartage qu’ils utilisent habituellement.

Par ailleurs, ils rappellent que recharger les batteries électriques le jour, comme il en est question avec Autolib', est une aberration écologique. "Alors que la nuit l’électricité nucléaire est surabondante et quasiment gratuite, en fin d’après-midi EDF achète à l’étranger de l’électricité 10 fois plus chère, et souvent produite à partir du charbon", rappelait l'élu Verts Jean-Pierre Girault lors du Conseil régional des 8 et 9 octobre 2009.

Première publication : 10/12/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)