Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

En savoir plus

SUR LE NET

Instagram bloqué en Chine

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Diane von Furstenberg : "J'ai vécu l'American dream"

En savoir plus

DÉBAT

Comment lutter contre l'organisation de l'État islamique?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Hongkong, nouveau Tienanmen ?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

De la Mecque à Broumov : le voyage du Bazin

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les profs manquent à l'appel"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Censure chinoise sur Hong Kong

En savoir plus

FOCUS

Reportage : Le Caire mène la guerre à l'athéisme

En savoir plus

Tous les matins, nous vous proposons un reportage tourné par nos correspondants sur un sujet qui fait l’actualité dans leur pays. Du lundi au vendredi, à 7h45.

FOCUS

FOCUS

Dernière modification : 11/12/2009

Alfredo Astiz, "l'ange blond de la mort", sur le banc de accusés

Ce vendredi s'ouvre à Buenos Aires le procès d'Alfredo Astiz pour crimes contre l'humanité. Cet ancien officier de la marine, surnommé "l'ange blond de la mort", est accusé d'être un des pires tortionnaires de la dictature argentine (1976-1983).

Les invités de ce Focus sont Antoine Raux, notre correspondant à Buenos Aires, et Tristan Mendès-France, auteur de "Gueule d’ange" (éditions Favre, 2003) et réalisateur d’un documentaire sur Alfredo Astiz.

 

 

Il s'est lui même défini comme la "meilleure machine à tuer un homme politique ou un journaliste", rappelle Horacio Mendez Carreras, avocat des disparus français en Argentine. Et pourtant, il est longtemps passé à travers les filets de la justice argentine. Le capitaine Alfredo Astiz, 59 ans aujourd'hui, est accusé d'avoir séquestré et torturé des dizaines d'opposants politiques durant la dictature argentine entre 1976 et 1983.

Grâce aux lois d'impunité et autres pardons accordés aux militaires, il vivait en liberté… Au grand dam des associations de défense des droits de l'Homme qui ont manifesté quotidiennement pour son emprisonnement durant des années.

Le scandale aurait pu continuer. Mais, en 2003, l'Argentine annule les lois dites "Obediencia Debida" et "Punto Final" qui avaient permis d'arrêter les procédures engagées au début des années 1980, et déclare imprescriptibles les crimes contre l'humanité. Depuis, Alfredo Astiz attend, avec d'autres ex-militaires, son jugement en prison.

En France, en 1990, Astiz a déjà été condamné par contumace pour le meurtre de deux religieuses françaises. Verdict : réclusion à perpétuité. Plus de 30 ans après les faits, celui qui fut longtemps un symbole de l'impunité des militaires doit répondre à la justice de son pays.
 

Par Antoine RAUX

COMMENTAIRE(S)

Les archives

30/09/2014 Irak

Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

Réalisée en étroite collaboration avec les forces anti-terroristes et les autorités judiciaires, une émission de la télévision irakienne revient sur les attentats commis en...

En savoir plus

29/09/2014 Abdel Fattah al-Sissi

Reportage : Le Caire mène la guerre à l'athéisme

Pays où la religion est omniprésente, l'Égypte voit d'un mauvais œil cette jeunesse qui, depuis la révolution de 2011, se déclare athée. Notre correspondante Sonia Dridi est...

En savoir plus

26/09/2014 FRANCE 24

L'Amérique à Paris!

Dernière étape, ce vendredi, de notre promenade au fil de la diversité culturelle parisienne, à l'occasion du lancement de France 24 sur la TNT en Île de France. Nous...

En savoir plus

25/09/2014 Canada

Une page de la Grande Guerre: l'internement par le Canada de ses "citoyens ennemis"

C'est une page de l'Histoire que peu de personnes connaissent, même au Canada. Lors de la Première Guerre Mondiale, les autorités canadiennes ont emprisonné des milliers...

En savoir plus

25/09/2014 Monde arabe

Les cultures du Maghreb à Paris

Toute cette semaine France 24 met à l'honneur les différents visages de la capitale française, à l'occasion du lancement de la chaîne sur la TNT en Île de France. Aujourd'hui...

En savoir plus