Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: des morts trop télégéniques

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - l'UE contre la Russie : les "mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Violences à Sarcelles : quatre personnes condamnées à de la prison ferme

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les boîtes noires vont être analysées au Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

Culture

Pour son producteur, l'opération de Johnny à Paris a été un "massacre"

Vidéo par Julien FANCIULLI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/12/2009

L'opération subie par Johnny Hallyday fin novembre à Paris, et qui a ensuite provoqué une infection pour laquelle il est actuellement hospitalisé à Los Angeles, a été un "massacre", accuse le producteur du rocker, Jean-Claude Camus.

AFP - L'opération d'une hernie discale subie par Johnny Hallyday le 26 novembre à Paris a été un "massacre", a déclaré vendredi le producteur du chanteur Jean-Claude Camus, évoquant une "possible procédure judiciaire".

"On nous a dit que c'était un massacre. Les chirurgiens de Los Angeles (qui l'ont réopéré dans la nuit de mercredi à jeudi, ndlr) ont dit qu'ils étaient outrés", a déclaré M. Camus à l'AFP.

"Les médecins ont constaté qu'il y avait des dégâts sur l'opération réalisée à Paris. Il fallait les réparer d'urgence car il semble que la moelle épinière était touchée", a ajouté le producteur.

"J'ai entendu parler d'une possible procédure judiciaire à venir", a-t-il dit.

Jean-Claude Camus, producteur de Johnny Hallyday


Le producteur a estimé que Johnny Hallyday était "parti beaucoup trop vite pour Los Angeles, avec l'autorisation du chirurgien parisien". "J'ai eu ce médecin en personne en ligne qui m'a assuré qu'il n'y avait aucun problème pour ce voyage et cela m'avait stupéfait, étant donné que j'ai eu moi-même deux hernies discales", a-t-il ajouté.

Peu auparavant sur RTL, M. Camus avait indiqué qu'il semblait que le chanteur "soit parti sans drain, sans rien", après son opération parisienne.

Le producteur a confirmé que Johnny Hallyday avait dû être plongé dans un coma artificiel pour atténuer sa souffrance.

Johnny Hallyday est désormais "tiré d'affaire", a assuré M. Camus à l'AFP.

"Il est conscient, il a reconnu Laeticia. Je ne peux pas vous dire qu'il a fait de grands discours. On ne sort pas comme cela d'un coma artificiel", a-t-il dit.

Le producteur a mis en doute une possible reprise de la tournée le 8 janvier à Amiens. "De toute évidence, une reprise de la tournée le 8 janvier comme prévu, ça semble très court", a-t-il déclaré.

"Je n'ai pas encore de certitudes. Il est évidemment très affaibli. On va attendre l'avis des médecins qui décideront s'il a besoin d'une convalescence. Je ne me plierai pas à la volonté de Johnny qui voudra repartir, mais à la volonté de ses médecins", a-t-il ajouté.

Le rocker avait été opéré à la clinique internationale du Parc Monceau pour cette hernie discale. L'intervention, programmée depuis plusieurs jours, avait été pratiquée par le neurochirurgien Stéphane Delajoux, un médecin très connu dans le milieu artistique.

A la suite de l'opération, le chanteur avait été hospitalisé lundi à l'hôpital Cedars-Sinaï de Los Angeles, pour une infection consécutive à l'intervention.

Première publication : 11/12/2009

  • MUSIQUE

    Johnny Hallyday dans un "état stable" après sa deuxième opération

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)