Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Gérard Mestrallet, président de Paris Europlace et PDG de GDF Suez

En savoir plus

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

FOCUS

Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Littérature , histoire et pouvoir

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Frédéric Tissot, ancien consul général de France à Erbil

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : les juges français mettent fin à l'instruction sur la mort de l'ex-président Habyarimana

En savoir plus

  • Ces missiles que le Hamas utilise pour "terroriser" Israël

    En savoir plus

  • Obama face à la "crise humanitaire" des mineurs clandestins au Texas

    En savoir plus

  • Google Glass lance la “première application de télékinésie”

    En savoir plus

  • Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

    En savoir plus

  • Le conflit israélo-palestinien change le sens de l'application Yo

    En savoir plus

  • Allemagne : le chef des services secrets américains expulsé

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Un concours lancé en Suisse pour dépoussiérer l'hymne national

    En savoir plus

  • "Gaza est sur le fil du rasoir", l’ONU appelle à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

  • Chikungunya aux Antilles : "une épidémie majeure" pour Marisol Touraine

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois Israéliens"

    En savoir plus

  • Tueur à gage et flèche empoisonnée : les mystères de la tuerie de Chevaline

    En savoir plus

  • Tour de France : Chris Froome, vainqueur du Tour 2013, abandonne

    En savoir plus

Culture

Pour son producteur, l'opération de Johnny à Paris a été un "massacre"

©

Vidéo par Julien FANCIULLI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/12/2009

L'opération subie par Johnny Hallyday fin novembre à Paris, et qui a ensuite provoqué une infection pour laquelle il est actuellement hospitalisé à Los Angeles, a été un "massacre", accuse le producteur du rocker, Jean-Claude Camus.

AFP - L'opération d'une hernie discale subie par Johnny Hallyday le 26 novembre à Paris a été un "massacre", a déclaré vendredi le producteur du chanteur Jean-Claude Camus, évoquant une "possible procédure judiciaire".

"On nous a dit que c'était un massacre. Les chirurgiens de Los Angeles (qui l'ont réopéré dans la nuit de mercredi à jeudi, ndlr) ont dit qu'ils étaient outrés", a déclaré M. Camus à l'AFP.

"Les médecins ont constaté qu'il y avait des dégâts sur l'opération réalisée à Paris. Il fallait les réparer d'urgence car il semble que la moelle épinière était touchée", a ajouté le producteur.

"J'ai entendu parler d'une possible procédure judiciaire à venir", a-t-il dit.

Jean-Claude Camus, producteur de Johnny Hallyday


Le producteur a estimé que Johnny Hallyday était "parti beaucoup trop vite pour Los Angeles, avec l'autorisation du chirurgien parisien". "J'ai eu ce médecin en personne en ligne qui m'a assuré qu'il n'y avait aucun problème pour ce voyage et cela m'avait stupéfait, étant donné que j'ai eu moi-même deux hernies discales", a-t-il ajouté.

Peu auparavant sur RTL, M. Camus avait indiqué qu'il semblait que le chanteur "soit parti sans drain, sans rien", après son opération parisienne.

Le producteur a confirmé que Johnny Hallyday avait dû être plongé dans un coma artificiel pour atténuer sa souffrance.

Johnny Hallyday est désormais "tiré d'affaire", a assuré M. Camus à l'AFP.

"Il est conscient, il a reconnu Laeticia. Je ne peux pas vous dire qu'il a fait de grands discours. On ne sort pas comme cela d'un coma artificiel", a-t-il dit.

Le producteur a mis en doute une possible reprise de la tournée le 8 janvier à Amiens. "De toute évidence, une reprise de la tournée le 8 janvier comme prévu, ça semble très court", a-t-il déclaré.

"Je n'ai pas encore de certitudes. Il est évidemment très affaibli. On va attendre l'avis des médecins qui décideront s'il a besoin d'une convalescence. Je ne me plierai pas à la volonté de Johnny qui voudra repartir, mais à la volonté de ses médecins", a-t-il ajouté.

Le rocker avait été opéré à la clinique internationale du Parc Monceau pour cette hernie discale. L'intervention, programmée depuis plusieurs jours, avait été pratiquée par le neurochirurgien Stéphane Delajoux, un médecin très connu dans le milieu artistique.

A la suite de l'opération, le chanteur avait été hospitalisé lundi à l'hôpital Cedars-Sinaï de Los Angeles, pour une infection consécutive à l'intervention.

Première publication : 11/12/2009

  • MUSIQUE

    Johnny Hallyday dans un "état stable" après sa deuxième opération

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)