Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Économie britannique : George Osborne tente de rassurer

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"En fait, on ne voulait pas vraiment dire 'partir'"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Pour une Europe du peuple"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

Moyen-orient

Une mosquée vandalisée par des colons près de Naplouse

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/12/2009

Selon les autorités locales palestiniennes, des colons ont mis le feu à des livres de prière et à un tapis dans une mosquée du village de Kfar Yassuf, près de Naplouse, après avoir fracturé la porte du bâtiment.

AFP - Des colons extrémistes israéliens se sont livrés à de graves actes de vandalisme dans une mosquée palestinienne proche de Naplouse (nord de la Cisjordanie) dans la nuit de jeudi à vendredi, ont indiqué vendredi les services de sécurité palestiniens.

Selon les autorités locales palestiniennes, les colons ont mis le feu à des livres de prière et à un tapis dans la principale mosquée du village de Kfar Yassuf après en avoir fracturé la porte.

Les agresseurs ont également peint des slogans antipalestiniens en hébreu sur des murs comme "Préparez-vous à payer le prix" et "Nous allons tout vous brûler", ont précisé les mêmes sources et des témoins.

Des heurts se sont produits vendredi matin avec des militaires israéliens venus pour enquêter dans la localité et accueillis à coups de pierres. Les soldats ont riposté en tirant des grenades lacrymogènes.

L'administration militaire israélienne, saisie d'une plainte des habitants, a dénoncé ces actes de vandalisme et a promis d'en poursuivre les auteurs, soupçonnés de venir d'une colonie juive voisine.

L'armée a affirmé à l'Autorité palestinienne qu'elle "considérait l'incident comme grave".

De son côté, le président du Conseil des implantations juives en Cisjordanie (Yesha), Danny Dayan, cité par la radio publique, a fustigé un "acte imbécile et odieux", estimant qu'il "portait atteinte à la colonisation".

La semaine dernière, des colons israéliens de la même région s'étaient déjà livrés à des actes de vandalisme, incendiant une maison et trois véhicules dans un autre village proche de Naplouse.

Ces extrémistes pratiquent une politique de représailles systématiques --dite du "prix à payer"-- qui consiste à s'en prendre à des cibles palestiniennes chaque fois que les autorités israéliennes décrètent des mesures qu'ils considèrent comme allant à l'encontre de la colonisation.

Ces incidents surviennent alors que le Premier ministre Benjamin Netanyahu a décidé une suspension limitée et temporaire (dix mois) des nouvelles constructions dans les implantations de Cisjordanie.

Première publication : 11/12/2009

  • ISRAËL

    Des milliers de personnes manifestent contre le gel de la colonisation

    En savoir plus

  • COLONISATION

    Les Palestiniens rejettent la proposition de suspension israélienne

    En savoir plus

  • ISRAËL

    Netanyahou propose de suspendre la colonisation en Cisjordanie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)