Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les oubliés de Mossoul

En savoir plus

DÉBAT

Droit d'asile en France : les enjeux de la réforme

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : les négociations de paix au point mort

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : espoir de paix à Brazzaville

En savoir plus

FOCUS

Sénégal : risque de famine en Casamance

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Maestro", intello mais pas trop !

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : les enfants, victimes du conflit

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : la guerre s’importe–t-elle en France ?

En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien sans heurts

    En savoir plus

  • Tour de France : "Depuis le temps qu'un Italien n'a pas gagné!"

    En savoir plus

  • "Le conflit israélo-palestinien est importé en France depuis longtemps"

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

  • Ukraine : deux avions de chasse de l'armée abattus dans l’est du pays

    En savoir plus

  • Reportage : l'armée israélienne essuie de lourdes pertes à Gaza

    En savoir plus

  • Accident d'avion à Taïwan : au moins 45 morts, dont deux Françaises

    En savoir plus

  • MH17 : les premières dépouilles des victimes sont arrivées aux Pays-Bas

    En savoir plus

  • Une ville chinoise placée en quarantaine après un cas de peste bubonique

    En savoir plus

  • Au Nigeria, la ville de Kaduna secouée par deux explosions meurtrières

    En savoir plus

  • Ryanair contraint de rembourser à la France 9,6 millions d’euros d’aides publiques

    En savoir plus

  • Immigration et droit d'asile : les projets de réforme du gouvernement

    En savoir plus

  • Vente du Mistral à la Russie : Fabius invite Cameron à balayer devant sa porte

    En savoir plus

  • Manifester, une liberté qui reste "la règle"... mais sous haute surveillance

    En savoir plus

  • Après le gel des vols vers Tel Aviv, Israël dénonce une mesure "injustifiée"

    En savoir plus

  • Infographie : l'ultime voyage controversé du Costa Concordia

    En savoir plus

Planète

Copenhague est un "moment déterminant dans l'Histoire", estime Ban Ki-moon

Vidéo par Jennifer KNOCK

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 15/12/2009

Invité à s'exprimer au sommet de Copenhague, le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, s'est attaché à rappeler la nécessité de trouver un accord mondial qui inaugurerait "une nouvelle ère de développement propre et de croissance verte pour tous".

AFP - Le sommet de Copenhague qui vise à conclure vendredi un accord mondial contre le réchauffement climatique constitue un "moment déterminant dans l'histoire", a estimé mardi à Copenhague le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon.

M. Ban a appelé à un accord "qui réduise les émissions de gaz à effet de serre, protège les plus vulnérables et qui ouvre une nouvelle ère de développement propre et de croissance verte pour tous".

Le financement constituera "l'élément-clé" de cet accord pour "venir en aide aux pays les plus vulnérables", a poursuivi M. Ban devant la session ministérielle de la conférence sur le climat de l'ONU.

Le secrétaire général a salué "l'émergence d'un consensus entre pays développés pour apporter environ 10 milliards de dollars par an, pendant trois ans" au titre de l'aide immédiate à l'adaptation des pays les plus vulnérables aux impacts du réchauffement.

"Avec cet argent, nous pourrons réellement obtenir des résultats, renforcer les capacités de récupération, limiter la déforestation, et enclencher une croissance faiblement émettrice", a-t-il poursuivi.

Par ailleurs, M. Ban a souligné que "plus cet accord serait fort, plus vite il serait transformé en traité légalement contraignant".

Un webdocumentaire FRANCE 24 - RFI

"Jusqu'à ce que nous ayons un tel accord (contraignant), le Protocole de Kyoto reste le seul instrument légalement contraignant qui scelle les engagements de réduction" d'émissions de gaz à effet de serre, a-t-il insisté.

La première période d'engagement de Kyoto expire en 2012. Les pays en développement attendent des pays industrialisés qu'ils s'engagent d'ici à vendredi à la proroger.

Première publication : 15/12/2009

  • SOMMET DE COPENHAGUE

    Ban Ki-moon presse les négociateurs à "redoubler d'efforts"

    En savoir plus

  • SOMMET DE COPENHAGUE

    Jour 8 : Les pays africains veulent se faire entendre

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)